Retour

Nouvelle perquisition de l'UPAC dans le dossier des compteurs d'eau

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) mène une nouvelle perquisition mardi relativement à l'octroi du contrat des compteurs d'eau par la Ville de Montréal.

C'est une firme de communications de Montréal spécialisée dans les relations publiques qui est visée par les enquêteurs. Aucune arrestation n'est prévue.

Au cours des dernières semaines, l'UPAC a effectué sept perquisitions relativement à ce contrat d'une valeur de 356 millions, qui a finalement été annulé.

Des firmes de génie-conseil, comme BPR et Dessau, et des entreprises appartenant aux constructeurs Frank Catania et Tony Accurso ont aussi été l'objet de perquisitions.

Le domicile du maire de l'arrondissement de Lachine et ex-président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Claude Dauphin, a aussi reçu la visite des enquêteurs.

L'administration du maire Gérald Tremblay a accordé le contrat des compteurs d'eau en 2007 à la firme GÉNIeau, composée de Dessau et de Simard-Beaudry.

À l'époque, c'est Frank Zampino qui était président du comité exécutif de la Ville de Montréal. Claude Dauphin lui a succédé en 2008.

Le contrat des compteurs d'eau a été annulé en 2009, au coût de 10 millions de dollars.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine