Retour

« On passe à une nouvelle ère » - Hassoun Camara, à propos de Drogba

La planète foot montréalaise vibre sur des rythmes ivoiriens depuis lundi. On vante les mérites et les qualités de Didier Drogba depuis l'annonce de son arrivée avec l'Impact de Montréal.

Ses futurs coéquipiers ne cachaient certainement pas leur enthousiasme mardi à l'entraînement, au lendemain de la grande nouvelle.

« On passe à une nouvelle ère », a commenté le défenseur Hassoun Camara, qui a d'ailleurs marché dans les pas de Drogba avec l'Olympique de Marseille.

« Je suis arrivé un an après lui. À Marseille, c'était quelque chose d'extraordinaire. Presque une fois par semaine, il y avait des discussions avec Ribéry (Franck) et Nasri (Samir) à son propos. »

« L'Atlantique a comme été rétréci, a renchéri Patrice Bernier. Les joueurs d'Europe arrivent avec leur grande renommée. C'est bien pour la ligue, elle s'en va dans la bonne direction. Mais nous aussi, on s'en va dans la bonne direction. »

En termes d'impact, le milieu brossardois a comparé l'arrivée de Drogba en MLS à celle de Thierry Henry avec les Red Bulls de New York en 2010.

Drogba et le contrôle du ballon

Les qualités de Drogba au chapitre du contrôle du ballon sont indéniables et corroborées par les joueurs de l'Impact.

« Au niveau gabarit, il apporte une autre dimension, a déclaré Bernier. On a beaucoup de joueurs qui sont bons avec le ballon, mais il faut quelque chose d'autre de temps en temps, une autre facette pour marquer des buts. »

« C'est une bête quand on essaye de lui enlever le ballon, a déclaré Nigel Reo-Coker, qui a été son adversaire dans la Premier League.

« Il a un tempérament et j'aime ça! La première fois qu'on s'est affronté l'un et l'autre, on s'est presque battu! J'avais taclé un de ses coéquipiers et il n'avait pas apprécié. Mais on s'est respecté par la suite, a dit Reo-Coker.

Le footballeur anglais reconnaît toutefois que Didier Drogba aura besoin d'une période d'adaptation.

« Je crois que ce sera un peu difficile, sans manquer de respect. Il n'aura pas les joueurs de qualité qui l'entouraient (avec Chelsea) habituellement. Ça va donc lui prendre du temps. Mais c'est un grand professionnel, il sait ce que ça prend (pour réussir), a conclu Reo-Coker.

Pas de changement tactique prévu par Klopas

De nombreux observateurs croient que l'arrivée de Drogba forcera un changement du schéma tactique employé par l'entraîneur Frank Klopas. D'un modèle 4-2-3-1 à un attaquant, certains proposent plutôt une formation 4-4-2, à deux attaquants.

Klopas est resté de glace devant cette possibilité.

« Je joue ce qui est le mieux pour l'équipe, a déclaré Klopas en affirmant qu'Ignacio Piatti jouait déjà comme un deuxième attaquant.

« On peut bien jouer à deux attaquants, mais tu perds une partie du milieu. On a un gars comme Piatti qui a besoin de sauvegarder ses énergies plus le match progresse. On doit donc lui donner deux joueurs en arrière pour solidifier le milieu, pour travailler à sa place, pour finalement lui refiler le ballon dans des endroits où il pourra être créatif et dangereux. »

L'entraîneur-chef souhaite d'abord lui adresser la parole une première fois et évaluer sa condition physique avant de s'avancer sur son utilisation dans le onze montréalais. Il a tout de même tenu à vanter ses atouts.

« Il va nous améliorer par sa qualité de conserver le ballon, malgré la pression en zone offensive. Avec sa force, et ses habiletés dans les airs, ce sont d'autres caractéristiques qu'il apporte à l'équipe, en plus de son leadership, a conclu Klopas.

Et le numéro 11 dans tout ça?

Didier Drogba a fait sa renommée avec le numéro 11 inscrit sur son dos. Cependant, un certain Dilly Duka arbore déjà ces deux chiffres avec l'Impact.

Renoncera-t-il à son numéro pour l'offrir à son nouveau coéquipier?

« C'est peut-être un numéro important pour lui, mais pour moi, ce ne l'est pas, a avancé Duka. Le plus important, c'est d'avoir un joueur qui peut nous aider à participer aux séries et à gagner quelque chose.

« J'aime mieux m'entraîner, jouer avec lui, et apprécier ses qualités sur le terrain plutôt que de me focaliser sur le numéro, a dit Duka, qui a finalement avoué être un de ses plus grands admirateurs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine