Retour

Opération Honorer : l'ex-dg de Laval plaide coupable

Les acteurs du stratagème frauduleux d'attribution de contrats mis en place par l'ex-maire de Laval Gilles Vaillancourt continuent de tomber. L'ancien directeur général de la municipalité, Claude Asselin, a plaidé coupable mardi matin à des chefs d'accusation de complot, d'abus de confiance, de corruption dans les affaires municipales et de fraude de plus de 5000 $.

Asselin sera de retour en cour le 18 octobre, au palais de justice de Laval, pour les observations sur la peine à lui imposer.

De son côté, l'entrepreneur en asphaltage et en construction Jocelyn Dufresne, qui avait reconnu sa culpabilité en juillet, a été condamné à un an de prison ferme, deux ans de probation et 240 heures de travaux communautaires.

Le notaire Jean Gauthier a aussi plaidé coupable de complot en vue de commettre des actes de corruption dans les affaires municipales et des abus de confiance, de recel de biens de plus de 5000 $ et d'abus de confiance. Il écope de 2 ans moins 1 jour à purger dans la collectivité et doit verser 100 000 $ à la Ville de Laval au plus tard dans 30 jours.

Asselin, Dufresne et Gauthier font partie des 37 personnes arrêtées en 2013 lors de l’opération Honorer.

Depuis, plusieurs accusés ont plaidé coupables, dont 13 d'un coup, en juillet dernier. D'autres ont bénéficié d'un arrêt des procédures en vertu de l'arrêt Jordan.

Avec les informations de Geneviève Garon

Plus d'articles

Commentaires