Retour

Opérations antidrogues à Laval, à Montréal et en Montérégie

Les services de police de Laval et de la MRC de Beauharnois-Salaberry ont mené des opérations antidrogues visant à neutraliser les activités criminelles de deux réseaux de trafiquants de cocaïne, le premier oeuvrant à Laval et à Montréal, le second en Montérégie.

Le Service de police de Laval a frappé en premier en effectuant des perquisitions en deux endroits, soit rue Ernest-Cormier, dans le quartier Saint-Vincent-de-Paul, à Laval, et rue Eadie, dans le quartier Côte-Saint-Paul, dans le sud-ouest de Montréal.

Cinq personnes ont été arrêtées lors de ces deux perquisitions ciblant deux résidences. Il s'agit de trois hommes et deux femmes qui auraient une trentaine d'années. Tous devraient comparaître jeudi au palais de justice de Laval pour faire face à des accusations de trafic de stupéfiants.

La police signale que l'opération a été rendue possible grâce à des informations transmises par le public. L'enquête a débuté en octobre dernier.

La Montérégie également touchée

Une deuxième opération s’est déroulée un peu plus tard au cours de la journée en Montérégie.

Les policiers de la municipalité régionale de comté (MRC) de Beauharnois-Salaberry ont mené neuf perquisitions en plus d’arrêter huit personnes au cours du démantèlement d’un réseau de trafiquants de cocaïne qui oeuvraient à Salaberry-de-Valleyfield, à Saint-Anicet et à Beauharnois.

Les suspects comparaîtront au palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield pour répondre à des accusations de possession de cocaïne et de possession de drogue en prévision d’en faire le trafic.

Une trentaine de policiers participent à l’opération, dont l’enquête a été ouverte il y a un mois environ.

L’Escouade régionale mixte de la Montérégie et le Service de police de la Ville de Châteauguay ont épaulé leurs collègues de la MRC de Beauharnois-Salaberry au cours de cette opération.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine