Retour

Ottawa injectera 1,3 milliard de dollars dans le REM de Montréal

EN DIRECT - Le gouvernement fédéral consacrera 1,283 milliard de dollars au Réseau électrique métropolitain (REM). Le premier ministre Justin Trudeau en fait l'annonce ce matin, à Montréal, en compagnie du premier ministre Philippe Couillard, du maire Denis Coderre et du patron de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), Michael Sabia.

Un texte de Sébastien Bovet, Philippe-Vincent Foisy et Raphaël Bouvier-Auclair

Ottawa versera finalement les sommes demandées par Québec pour le projet de REM, dont la facture est estimée à 5,9 milliards de dollars. La CDPQ prévoit injecter 3 milliards de dollars par l’entremise de sa filiale CDPQ Infra, tandis que le gouvernement Couillard a prévu 1,28 milliard dans son dernier budget, soit 24,5 % du coût total du projet. Québec avait alors demandé une participation équivalente du gouvernement fédéral.

Ottawa sera donc au rendez-vous, avec près de 1,3 milliard de dollars - une somme qu'il pige à même l'enveloppe de la phase 2 de son projet d’investissement en matière d’infrastructures. Quelque 20 milliards de dollars sur 11 ans seront investis partout au pays lors de cette deuxième phase.

Le gouvernement fédéral garde toutefois la porte ouverte pour que la Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) puisse prendre la place du gouvernement fédéral dans cet investissement. Le montant de 1,3 milliard de dollars serait alors réinvesti dans un autre projet.

Pour ce faire, il faut d’abord attendre la création de la BIC, puis ce sera aux administrateurs de trancher après analyse. Notons que certains sénateurs demandent davantage de temps pour étudier le projet de loi portant sur la création de la BIC.

Dans son dernier budget, présenté au printemps, le gouvernement Trudeau n’avait confirmé aucun engagement ferme. Il écrivait à propos du REM qu'il était l'un des « ambitieux projets de transport en commun [qui] transformeront les villes du Canada au cours des 10 prochaines années ».

Le gouvernement du Québec n’avait pas caché sa déception devant l'absence d’engagement clair. Les députés québécois avaient adopté de façon quasi unanime une motion déplorant cette situation.

Le projet de REM comprend 27 stations couvrant 67 kilomètres. Celles-ci relieront la Rive-Sud à la Rive-Nord jusqu'à Deux-Montagnes, en passant par Laval, de même que par l'aéroport Montréal-Trudeau et par l'Ouest-de-l'Île, jusqu'à Sainte-Anne-de-Bellevue.

Plus d'articles

Commentaires