Retour

Où en est la construction du nouveau pont Champlain?

Le consortium responsable de la construction du nouveau pont Champlain a fait le point, jeudi, sur les travaux, donnant l'accès au chantier aux médias. De premiers piliers sont déjà visibles sur le fleuve et la fabrication de la superstructure en acier a été entamée. Voici ce qui a été réalisé depuis cet hiver.

Le pont est bâti bloc par bloc, un peu comme une construction réalisée à l'aide de blocs LEGO, explique le directeur de la coordination du consortium Signature sur le Saint-Laurent, Daniel Genest.

« Chaque bloc LEGO est un peu différent l'un de l'autre. Il faut qu'il y ait une grande précision dans l'usinage et dans la planification du chantier pour que ces blocs s'imbriquent les uns dans les autres lorsqu'ils arrivent au chantier », a-t-il ajouté.

Les ouvriers doivent également faire preuve de minutie lorsqu'ils installent ces blocs.

Ce qui est terminé... ou presque

Jusqu'ici, les fondations des pylônes ont été assemblées. Il en va de même pour la jetée, qui est un aménagement temporaire de travail servant à la construction du nouveau pont. Les excavations maritimes de l'approche ouest sont également presque terminées, puisqu'il n'en reste que six à effectuer.

Quant aux semelles du pont, qui agissent comme les pieds de la structure, les premières ont été installées. Sur les 74 qui seront placées, les plus avancées se situent sur la jetée de L'Île-des-Soeurs. Près de la moitié sont en outre préfabriquées pour être ensuite déplacées et ancrées sous l'eau à l'aide d'une barge.

Par ailleurs, la culée du pont Champlain en direction est, à Brossard, est presque terminée. La structure du pont s'y assoira lorsqu'il atteindra la Rive-Sud de Montréal.

À venir

La portion la plus haute du pont, les haubans, a aussi commencé à être assemblée. Ces haubans seront une balance, selon l'ingénieur Frédéric Guitard. « Le pont sera en équilibre, balancé, accroché sur le pylône central », a-t-il expliqué.

« D'ici un mois, on verra les deux jambes du pylône qui seront exactement à la hauteur du pont Champlain actuel », a-t-il ajouté.

Quant aux piles et chevêtres, qui seront placés au-dessus des semelles, leur installation débutera ce mois-ci.

La construction du pont respecte pour l'instant l'échéancier, mais le nombre d'ouvriers triplera d'ici l'été prochain. Alors qu'ils étaient 375 à la fin du mois d'août, ils devraient être 1000 l'été prochain.

Le pont doit être livré le 1er décembre 2018.

Avec les informations de Dominic Brassard et de Jean-Sébastien Cloutier

Vers un futur pont Champlain

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine