Retour

Où en sont rendues Les Francouvertes, 20 ans après leur création?

Vingt ans après les débuts du concours musical Les Francouvertes, la situation de l'industrie musicale internationale et locale a beaucoup changé, les artistes émergents profitant des réseaux sociaux. Le concours conserve-t-il pour eux le même attrait?

Un texte de Ronald Georges

« Chaque année, la notoriété des Francouvertes croît », affirme Sylvie Courtemanche, directrice générale du concours. Elle souligne un changement important en 20 ans : « Les artistes avaient peu de moyens pour enregistrer des démos. On recevait des cassettes. Aujourd'hui, ils ont accès à des moyens technologiques modernes et ont plus de moyens pour s'autopromouvoir. De plus, ils sont beaucoup plus présents sur les réseaux sociaux et dans des vidéos en ligne. On s'adapte à cette réalité. »

Au fil des ans, Les Karkwa, Alfa Rococo, Cowboys Fringants, Alex Nevsky, Karim Ouellet, Chloé Lacasse, Dead Obies, Hay Babies et Philippe Brach ont donné leurs premières prestations aux Francouvertes.

En 2016, même s'ils utilisent le web, les réseaux sociaux et la technologie comme outils de promotion, les artistes émergents ont encore besoin d'une vitrine scénique pour faire connaître leurs oeuvres.

Les premières années, Les Francouvertes encourageaient les artistes à emprunter les chemins de l'autoproduction et de l'autopromotion. La situation industrielle de la scène musicale de la relève était tout autre, avec l'existence d'organismes comme la SOPREF et Le Local, qui ont disparu depuis. « Aujourd'hui, les artistes signent des contrats avec des compagnies de disques, souvent en cours de route [des Francouvertes]. La donne a un peu changé », explique Sylvie Courtemanche.

Plusieurs interprètes et formations qui s'inscrivent au concours attendent un an ou deux avant d'effectuer ce pas important. « Ils roulent leur bosse dans des salles de spectacles alternatives et viennent après aux Francouvertes », précise Mme Courtemanche.

Signe que, malgré la profusion d'outils technologiques de pointe, le test de la scène demeure le barème ultime qui peut séparer les artistes professionnels des simples amateurs.

Célébrer 20 ans

Avec comme porte-parole cette année Koriass et Vincent Peake, le concours musical est présenté du 15 février au 9 mai. Il mettra aux prises 21 participants : Nicolet, Éric Charland, Vincent Appelby, Miss Sassoeur & Les Sassys, Sarahmée, Guillaume Mansour Expérience, Mclean, Les Passagers, Édwar 7, Dans l'Shed, La Famille Ouellette, Caltâr-Bateau, Cy, Mon Doux Saigneur, Marie-Claire, Simon Daniel, Perdrix, La Valérie, VULGAIRE, PONTEIX et Fudge.

Ils présenteront leurs chansons tous les lundis, du 15 février au 8 mars au Lion d'Or, lors des soirées préliminaires. Les demi-finales du concours auront lieu du 11 au 13 avril au même endroit, et la finale, le lundi 9 mai au Club Soda.

Qui dit 20e anniversaire dit événements spéciaux. C'est ainsi que des ex-participants aux Francouvertes monteront sur scène le temps de quelques chansons et se joindront au jury du concours. Damien Robitaille, Chloé Lacasse, Les sœurs Boulay, Dany Placard et Francis Faubert, Saratoga, Philémon Cimon, WD-40, La patère rose, Bernard Adamus et Loco Locass seront donc présents cette année.

Précisons qu'en 2004, pour sa huitième année d'existence, le concours n'avait pas eu lieu à cause de la fermeture de l'organisme Faites de la musique, le créateur de l'événement en 1995.

Rappelons que le gagnant des Francouvertes remportera une bourse de 10 000 $, les deuxième et troisième finalistes, 2500 $.

Enfin, soulignons que la webradio 20 ans de Francouvertes d'ICI Musique sera en ligne dès le 10 février.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards