Retour

« P.K. a eu un match solide » - Michel Therrien

Au coeur de la tourmente depuis quelques jours, le défenseur du Canadien, P.K. Subban, a su rebondir vendredi soir au Centre Bell contre les Flyers de Philadelphie. Voilà ce qu'a affirmé l'entraîneur-chef du Tricolore après la rencontre.

« Il a eu beaucoup de temps de glace [...] Il avait beaucoup d'énergie ce soir », a réagi Michel Therrien. Subban a terminé la soirée avec deux passes.

Therrien a aussi salué la performance de son gardien Mike Condon.

Même s'il a accordé un mauvais but en début de rencontre, le portier montréalais a par la suite gardé les siens dans le match, surtout en troisième période, en plus de s'illustrer en prolongation et en tirs de barrage.

« Je suis sûr qu'il aurait aimé revoir ce tir, a déclaré Michel Therrien. Mais il a fait preuve de beaucoup de caractère. L'important, c'est comment tu réagis dans ces circonstances, et il a réalisé des arrêts importants. »

« Nous pouvons encore faire les séries »

Pour sa part, Subban affichait une certaine modestie dans le vestiaire après le match. L'objectif de l'équipe est toujours de se tailler une place en séries, a rappelé le défenseur étoile. Le CH est à six points du huitième et dernier rang qui donne accès aux séries.

« Une victoire est une victoire [...] Nous savons dans ce vestiaire que nous pouvons encore faire les séries. Toutes les parties sont vraiment importantes. »

Par ailleurs, le numéro 76, dont le nom a été scandé dès le début de la rencontre par la foule, a tenu à clouer le bec aux critiques qui voudraient faire croire que la bisbille s'est installée au sein du vestiaire du Tricolore depuis quelque temps.

« Des gens devront se taire après le match de ce soir », a ajouté le défenseur.

Le Bleu-blanc-rouge reprendra l'activité lundi, au Centre Bell, contre les Prédators de Nashville.

En décembre, le premier duel entre les deux équipes avait été nettement à l'avantage des représentants du Tennessee.

Les hommes de Michel Therrien avaient perdu par la marque de 5-1 à Nashville.

Plus d'articles