Retour

P.K. Subban échangé à Nashville contre Shea Weber

Le Canadien de Montréal a échangé, mercredi, le défenseur P.K. Subban aux Predators de Nashville contre Shea Weber.

Lors d'un point de presse à Brossard, le directeur général Marc Bergevin a justifié le départ de Subban par la qualité du joueur qu'il a obtenu. « Si je n'avais pas acquis un joueur de la trempe de Weber, P.K. Subban serait encore à Montréal. »

Bergevin a rappelé que la clause de non-échange qui serait entrée en vigueur le 1er juillet a influencé le cours des choses. « On n'a jamais eu de problèmes avec P.K. »

La transaction a déchaîné les passions sur les réseaux sociaux, mais Bergevin ne s'en formalise pas. « Quand tu es passionné comme nos partisans, je comprends leur réaction. Mais ça ne sera pas long avant qu'on apprécie Weber à Montréal. »

« P.K. est un leader à sa façon, a poursuivi le DG. Je ne lui enlève rien. Mais je regarde le joueur. Weber est un défenseur de premier plan et il va nous aider longtemps. Ç'a été l'une des décisions les plus difficiles que j'ai eu à prendre. J'assume mes décisions. Ça fait partie du métier. »

« Shea Weber a dominé tous les défenseurs de la LNH la saison dernière avec 14 buts en avantage numérique, a ajouté Bergevin. C'est un défenseur complet, avec un gabarit imposant qui possède un puissant tir frappé. »

Dans le même communiqué, Bergevin a aussi eu de bons mots pour son ancien défenseur. « P.K. Subban est un joueur spécial, doté d'un énorme talent. Il a rendu de précieux services à l'organisation du Canadien, autant sur la glace que par sa contribution dans la communauté. »

 Du côté des Predators, le directeur général David Poile a qualifié Subban de défenseur élite, doté d'extraordinaires habiletés et d'une énergie contagieuse qui rendra l'équipe du Tennessee meilleure.

« Des défenseurs étoiles de son calibre représentent une denrée rare, et nous sommes emballés de le voir se joindre à notre organisation », a fait savoir Poile dans un communiqué publié sur le site Internet de l'équipe.

S'adressant à la presse de Nashville, P.K. Subban s'est déclaré peu surpris d'avoir été échangé. « Je suis heureux d'être maintenant dans un environnement qui me permettra d'être moi-même chaque jour. »

Il croit même que ses chances de remporter la Coupe Stanley se sont améliorées. « Je veux juste gagner la Coupe Stanley et je sens que je m'en suis rapproché aujourd'hui. »

Sur son compte Twitter, Subban a remercié les partisans du CH de l'avoir soutenu pendant son passage à Montréal.

Le nom de Subban avait été mêlé à de nombreuses transactions la semaine dernière à la veille de la séance de repêchage de la Ligue nationale à Buffalo, en grande partie parce qu'une clause de non-mouvement dans son contrat allait entrer en vigueur le 1er juillet.

Dans un point de presse à Buffalo, Bergevin avait annoncé qu'il restait à l'écoute, mais que son flamboyant défenseur n'était pas sur le marché des échanges.

Subban, 27 ans, a inscrit 6 buts et 45 passes et affiché un différentiel de +4 en 68 matchs avec le Tricolore la saison dernière. Vainqueur du trophée Norris en 2013 et finaliste à l'obtention du même honneur deux ans plus tard, Subban a amassé 63 buts et 215 passes en 434 matchs, tous avec le Canadien.

Son contrat est encore valide pour six ans, à raison de 9 millions de dollars par année.

Quant à Weber, qui aura 31 ans le 14 août, il a totalisé 20 buts et 31 mentions d'aide en 78 rencontres. Son différentiel s'est établi à -7. Triple finaliste pour le trophée Norris, le capitaine des Predators a inscrit 443 points, dont 166 buts, en 763 rencontres dans la LNH.

Weber a contribué à deux conquêtes de la médaille d'or avec la formation du Canada aux Jeux olympiques de 2010 à Vancouver et de 2014 à Sotchi. Il a aussi participé au Championnat du monde junior en 2005, en plus de représenter son pays en deux occasions lors du Championnat du monde. Weber a contribué à la conquête de la médaille d'or du Canada en 2007 avant de récolter l'argent en 2009.

En juin dernier, Weber a reçu le prix Mark-Messier remis au joueur reconnu pour son rôle de meneur de premier plan au hockey ainsi que pour son engagement auprès de sa communauté.

Il y a quatre ans, Weber avait signé une entente de 14 ans d'une valeur de 110 millions. Il lui reste donc 10 ans à écouler à ce contrat qui lui rapporte 7,86 millions annuellement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine