Près d'un an après avoir fait part de son souhait d'amasser 10 millions de dollars pour l'Hôpital de Montréal pour enfants, P.K. Subban a fait le point mardi sur son année mouvementée et son apport à la communauté québécoise.

Un texte de Nicolas Boni-Rowe

L'ancien défenseur du Canadien, échangé contre Shea Weber aux Predators de Nashville le 29 juin, a commencé son allocution en rendant hommage à l'une de ses plus grandes idoles.

« S'il avait été encore avec nous, Jean Béliveau aurait eu 85 ans aujourd'hui, a-t-il dit. Cet homme m'a donné une autre perspective, une autre manière de voir les choses. »

La fondation de Subban a amassé 1,4 million de dollars dans la dernière année. Le joueur de hockey a lui-même contribué pour environ 280 000 $ à ce total.

Le principal intéressé était cependant beaucoup plus heureux de voir que cette somme a été en mesure d'aider approximativement 9000 familles.

« 1,4 million de dollars dans la première année c'est bien, mais ce qui est encore plus intéressant c'est d'avoir pu voir les gens en profiter », a déclaré Subban.

« Je ne serai jamais content du travail accompli, je voudrai toujours en faire davantage », a-t-il ajouté.

L'homme a grand coeur, et sa générosité n'est pas de circonstance.

« Derrière comme devant les caméras, c'est pareil, a tenu à dire l'infirmière-bachelière Annie Chaput. Il est très généreux avec les enfants. Il est très sociable. Il vient toujours avec le sourire, avec plein de cadeaux. C'est vraiment la même personne. »

« Les enfants l'adorent. Ils sont énervés quand ils savent qu'il vient les voir. Et ils parlent de lui beaucoup après, précise Mme Chaput, qui travaille aux soins complexes. C'est très le fun pour eux. »

Une nouvelle ville, une nouvelle équipe

Subban en a également profité pour revenir sur l'échange qui l'a envoyé au Tennessee.

« J'ai eu peur quand j'ai été échangé, je me demandais ce qui allait arriver, si les gens allaient continuer de m'aider, a-t-il expliqué. Moi, dans ma tête, il n'y avait aucun doute que j'allais poursuivre ma contribution. Finalement, tout le monde s'est rallié à moi lorsque je suis parti. Il est question des familles et des enfants, c'est tout. »

Le défenseur étoile a évidemment été surpris de quitter le CH, mais a cherché à mettre la situation en perspective.

« C'est ainsi que la vie se passe, moi je pensais être à Montréal pour le reste de ma carrière. Si vous m'aviez dit il y a un an que j'allais jouer à Nashville, je ne vous aurais pas cru. »

Il regarde toutefois désormais vers l'avant avec sa nouvelle formation. L'arrière a déjà rencontré quelques coéquipiers, et il pourrait se rendre plus tôt à Nashville, avant le début de la saison.

« Je suis emballé pour la suite des choses. J'ai 27 ans, il est temps pour moi d'accepter tout ce qui m'arrive dans la vie. »

Subban affirme malgré tout garder de bons souvenirs de Montréal, un endroit qu'il décrit comme sa maison. Il a même tenu à faire une promesse aux jeunes partisans venus l'écouter.

« Si je gagne une Coupe Stanley, il n'y a aucun doute qu'elle viendra ici à l'hôpital. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine