Retour

Pacioretty, Drouin et Benn de retour sur la glace, comme Matthews

Pour Claude Julien, la visite de grands rivaux, samedi soir, se veut une belle occasion de montrer de quel bois se chauffent ses joueurs.

Pour la deuxième fois de la saison, les Maple Leafs de Toronto seront de passage au Centre Bell.

Max Pacioretty, Jonathan Drouin et Jordie Benn ont participé à une séance d'entraînement facultative samedi matin et seront en mesure d'affronter les Leafs en soirée.

Pacioretty, Drouin et Benn avaient dû s'absenter vendredi après avoir été affaiblis par un virus qui avait également frappé Torrey Mitchell mardi, quelques heures avant le duel contre les Blue Jackets de Columbus.

Seulement six joueurs ont patiné à Brossard, dont Mitchell, le défenseur Brandon Davidson et le gardien Antti Niemi. Daniel Lacroix et Stéphane Waite étaient les deux seuls entraîneurs adjoints sur la patinoire.

Matthews, un cas possible

Pendant ce temps, les Maple Leafs ont tenu une séance d'entraînement optionnelle au Centre Bell à laquelle ont participé huit joueurs, dont Auston Matthews.

Le talentueux attaquant des Maple Leafs, meilleur marqueur de son équipe avec 19 points en 16 rencontres, a raté les quatre derniers matchs de son équipe. Cela n'a pas empêché les hommes de Mike Babcock de signer cinq victoires consécutives.

Les Maple Leafs ont affirmé qu'une décision quant au retour au jeu de Matthews sera prise pendant l'échauffement d'avant-match.

Il s'agira du deuxième match entre le Canadien et les Maple Leafs cette saison. Il est rare que l'intensité ne soit pas au rendez-vous lorsque ces deux formations s'affrontent.

« C'est un match contre Toronto un samedi soir, un match à l'intérieur de notre section. C'est une bonne équipe. Tu utilises des matchs comme celui-là pour voir où tu es rendu. C'est une équipe que tu veux battre chaque fois que tu l'affrontes », a rappelé Drouin.

Le 14 octobre, les Maple Leafs avaient arraché une victoire de 4-3 même s'ils avaient été limités à 22 tirs contre Price.

Matthews avait marqué deux buts, dont le filet victorieux après 48 secondes de jeu en prolongation.

« On a aimé la façon dont on avait joué contre eux la dernière fois. Si on limite leur vitesse en zone neutre, ça devrait bien aller pour nous », a fait remarquer Drouin.

Au-delà de la rivalité naturelle et intrasection, la rencontre revêt une importance particulière pour le Canadien, qui complétera ce soir une séquence de six parties devant ses partisans. À compter de mardi, il disputera deux matchs en deux soirs à l'étranger face aux Stars de Dallas et aux Predators de Nashville.

Pour l'instant, le Canadien a été limité à 5 points sur une possibilité de 10 et il a besoin d'une victoire en temps réglementaire pour surpasser le seuil de ,500 pour l'ensemble de ce séjour.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine