Retour

Palmarès du Grand Montréal - Ces films qui captent l'âme de Montréal

Le cinéma parvient à capter la sensibilité, l'unicité et la vie qui bat dans un lieu. Divers cinéastes ont posé leur oeil sur des facettes de Montréal qu'ils ont immortalisées sur pellicule. Lequel de ces films parvient le mieux à capter l'âme de la métropole? Le formulaire pour voter se trouve au bas de la page. 

1. Montréal sous la neige
La vie heureuse de Léopold Z de Gilles Carles (1965)

2. Montréal dans les yeux d'un réfugié politique
Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau (2011)

3. Le Québec des années 1970
Crazy de Jean-Marc Vallée (2005)

4. Regard sur le Montréal multiculturel à travers une histoire d'amour impossible
Félix et Meira de Maxime Giroux (2015)

5. L'âme du Montréal juif anglophone
The Apprenticeship of Duddy Kravitz (1974) de Ted Kotcheff, selon le roman de Mordecai Richler

6. La fois où Jésus est venu visiter Montréal. On se souvient notamment de la vue surplombante sur la ville depuis les hauteurs de l'oratoire et la scène dans les profondeurs du métro.
Jésus de Montréal de Denys Arcand (1989)

7. La scène musicale francophone des années 1990, la fameuse suite 2116 qui bordait le coin Saint-Laurent et Sherbrooke, et le bouillonnement souverainiste de 1995.
Dédé à travers les brumes de Jean-Philippe Duval (2009)

8. Le Mile-End et sa faune esthétisés par la caméra de Xavier Dolan
Les amours imaginaires de Xavier Dolan (2010)

9. Montréal sous la Révolution tranquille
Octobre de Pierre Falardeau (1994)

10. L'univers des motards du Québec
Hochelaga de Michel Jetté (2000)

11. Passage initiatique de la banlieue à la ville, de l'adolescence à l'âge adulte
Sarah préfère la course de Chloé Robichaud (2013)

12. Les espoirs d'un garçon né dans le quartier Sainte-Marie
Le ring d'Anaïs Barbeau-Lavalette (2007)

13. Les taudis du Montréal ouvrier des années 1950, et le rêve pour s'en sortir.
Léolo de Jean-Claude Lauzon (1992)

14. Le film se déroule presque entièrement dans un quadrilatère d'une dizaines de pâtés de maisons autour de la rue Darling dans Hochelaga
20h17 rue Darling de Bernard Émond (2003)

15. Le Plateau à l'ère de gloire de la Binerie Mont-Royal
Le matou de Jean Beaudin (1985)

16. Une tragédie urbaine qui aura marqué le public québécois
Un zoo la nuit de Jean-Claude Lauzon (1987)

17. La dureté des rues de Montréal-Nord, Laval et Montréal Est
Noir (Nwa) d'Yves Christian Fournier (2015)

18. Un adolescent se prend pour la réincarnation de Léon Trotsky, et tente de fomenter une « révolution » dans son école de l'Ouest de l'Île
The Trotsky de Jacob Tierney (2009)

19. Le regard du tandem Michel Tremblay - André Brassard sur le milieu des travesties de la « Main »
Il était une fois dans l'Est d'André Brassard (1974)

20. La vie de banlieue des années 1970
Deux femmes en or de Claude Fournier (1970)

À vous de voter : 

Chargement en cours...

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine