Retour

Parc-Extension : une cinquantaine de personnes manifestent contre le facisme

Quelques jours après qu'un drapeau nazi a été accroché dans le quartier de Parc-Extension, une cinquantaine de personnes ont manifesté samedi après-midi pour dénoncer « ce geste haineux ».

« Pas de fachos dans nos quartiers. Pas de quartiers pour les fachos », ont notamment scandé ces manifestants, qui ont entamé leur marche devant la station de métro Parc à 17 h.

Quelques mètres plus loin, un drapeau nazi, avec la croix gammée, a été brandi sur une tour à condos, située au niveau des rues Jean-Talon et Hutchinson, le 1er mai dernier.

En guise de réponse, des citoyens ont tenu une banderole avec la mention « Ensemble contre la haine et le racisme ».

Plusieurs personnes ont également pris la parole, dont le militant altermondialiste et antifasciste Jaggi Singh, à l’origine de cette manifestation.

Présent sur place, Monir Hossain, un résident du quartier, a tenu à mettre de l’avant ce secteur composé de multiples immigrants qui « bâtissent le Canada ensemble ». Selon lui, l’affichage de ce symbole nazi était un geste de « haine ».

Une autre résidente a quant à jugé « inacceptable » que de tels individus « puissent vivre dans notre quartier ». « Cette personne doit être expulsée », a-t-elle clamé.

« Parc-Extension accueille des immigrants pauvres et de la classe ouvrière depuis plus de cent ans, qui ont souvent eux-mêmes fui des régimes fascistes ailleurs dans le monde. Il est impensable que ce soit ici même que prennent racine de telles expressions de violence et d’ostracisme », avaient indiqué les organisateurs de cet événement sur leur page Facebook.

Avec les informations de Sarah Leavitt, de CBC

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine