Retour

Parc Jean-Drapeau : des consultations publiques au printemps, le projet d'amphithéâtre maintenu

L'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) se penchera ce printemps sur l'avenir du parc Jean-Drapeau, a confirmé la mairesse Valérie Plante jeudi, en fin d'avant-midi. Cet exercice ne remettra toutefois pas en question l'important projet de réaménagement du parc lancé par l'administration précédente, qui prévoit notamment la construction d'un nouvel amphithéâtre de 65 000 places.

Un texte de Jérôme Labbé

« On veut entendre les Montréalais », a résumé le responsable des grands parcs au comité exécutif, Luc Ferrandez, qui a rappelé que l'ancien maire Denis Coderre pesait « de tout son poids dans la définition de ce qu'il voulait avoir à Montréal en règle générale, en termes d'équipements et d'événements », y compris au parc Jean-Drapeau. M. Ferrandez a affirmé que plusieurs citoyens l'avaient interpellé au cours de la dernière campagne électorale, jugeant qu'il y avait « un déséquilibre entre l'aspect événementiel et l'aspect protection de la nature, accès à l'eau, etc. ».

M. Ferrandez a également donné l'assurance que la résurrection du restaurant Hélène-de-Champlain, fermé depuis 2009, était toujours dans les cartons, sans donner plus de détails.

La consultation de l'OPCM vise à doter le parc Jean-Drapeau d'un nouveau plan directeur, le dernier datant de 1993. La prochaine version du plan « couvrira une période de 10 ans », promet le cabinet de la mairesse.

L'exercice ne compromet toutefois pas la construction du nouvel amphithéâtre, un projet largement critiqué par Projet Montréal lorsque le parti était dans l'opposition à l'Hôtel de Ville. Le parti de Valérie Plante faisait valoir que seul le promoteur evenko (Osheaga, Heavy Montréal, ÎleSoniq, '77 Montréal) aurait les moyens d'y présenter des spectacles.

« On parle beaucoup d'evenko, mais evenko, c'est un parmi d'autres. Il y a plusieurs événements à l'année longue et nous avons l'intention, bien entendu, de faire de cet amphithéâtre [...] une place de choix pour tous les événements [comme] la Fête des Neiges, les Week-ends du monde, Piknic Electronik et j'en passe », a fait valoir la présidente du conseil d'administration de la Société du parc Jean-Drapeau, Danièle Henkel.

Mme Henkel a profité de l'occasion pour annoncer qu'elle ne solliciterait pas un second mandat. Elle quittera son poste le 29 avril prochain.

Un projet déjà trop avancé

Déjà, en novembre dernier, M. Ferrandez indiquait sur nos ondes qu'il serait très difficile de reculer sur le projet d'amphithéâtre. « Une fois que le contrat a été donné, le résilier, ce n’est pas une mince affaire. Et ça pourrait coûter très cher aux Montréalais », avait-il prévenu.

Les travaux, évalués à 73,4 millions de dollars, sont aussi bien entamés. Ils devraient être terminés en 2019.

Le projet de réaménagement de l'île Sainte-Hélène avait été lancé en 2015 par l'administration Coderre.

Depuis, 1000 arbres ont été abattus sur l'île Sainte-Hélène dans le cadre de ces travaux.

Dans la plus récente version de son programme triennal d'immobilisations (PTI), la Ville de Montréal prévoit des investissements de 165,7 millions de dollars dans le parc Jean-Drapeau. Cette somme inclut la construction de nouveaux paddocks sur le circuit Gilles-Villeneuve, qui devront être prêts pour la tenue du Grand Prix du Canada de 2019, des travaux actuellement évalués à 59,3 millions de dollars.

Quelque 33,4 millions de dollars seront aussi consacrés à la sécurisation et à la mise à niveau des bâtiments, des équipements, des aménagements et des réseaux électriques et routiers ainsi qu’à l’entretien du circuit Gilles-Villeneuve en 2018 seulement, soit deux fois le montant prévu par l'administration Coderre.

« Le parc Jean-Drapeau fait partie du réseau des grands parcs et est désigné comme un équipement d’intérêt collectif, rappelle-t-on dans le PTI. Environ 1,7 million de visiteurs le fréquentent annuellement, que ce soit pour ses équipements majeurs [complexe aquatique, plage, Biosphère, bassin olympique, etc.], pour les 60 événements et activités et plus qui s’y déroulent [Fête des neiges, Week-ends du monde, Osheaga, etc.] ou pour ses pistes cyclables et ses espaces verts. »

Le parc Jean-Drapeau accueille ces jours-ci la 35e Fête des Neiges de Montréal. L'événement, né en 1984, prendra fin le week-end prochain.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine