Retour

Pas de raccourci via le mont Royal entre le 1er juin et le 31 octobre

Le projet pilote qui interdira la circulation de transit sur le mont Royal par la voie Camillien-Houde se déroulera du 1er juin au 31 octobre prochain, a annoncé mercredi l'administration municipale. Les détails en seront rendus publics d'ici un mois.

Le comité exécutif de la Ville a en outre donné le mandat à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) de tenir une consultation sur ce sujet à partir du 1er mai.

L’OPCM recueillera les idées et les commentaires des citoyens sur le projet pilote, mais aussi sur une vision d’ensemble pour la montagne. Il remettra son rapport au plus tard à la fin janvier 2019.

La mairesse Valérie Plante s'engage à tenir compte de ses recommandations.

« Ce sur quoi je ne recule pas c'est de faire un projet pilote, a-t-elle dit en conférence de presse. Moi je veux ouvrir la montagne, c'est ça mon but. Mais en travaillant avec l'OCPM qui est une organisation sérieuse, qui a fait ses preuves et qui va faire des recommandations, c'est sûr qu'on va écouter les recommandations, c'est évident. On ne va pas passer outre ce qui va ressortir de cette consultation. »

La mairesse a aussi indiqué qu’une étude d’impact est en cours et qu’elle a entre autres pour but de permettre de déployer la circulation de transit autrement pendant la durée du projet pilote.

L’OCPM se penche habituellement sur des projets avant que la Ville de Montréal ne les autorise. Ce sera différent pour le mont Royal, car le projet pilote sera déjà terminé quand l'Office déposera son rapport l'hiver prochain.

Pour le chef de l'opposition officielle, Lionel Perez, les citoyens n'auront pas assez de temps pour exprimer leur point de vue avant le début du projet pilote. Il suggère que le projet pilote soit reporté à l'an prochain.

Avec les informations de Benoît Chapdelaine

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards