Retour

Pas de remise en liberté avant jeudi pour de présumés pédophiles

Une autre étape de l'enquête appelée opération Malaise s'est déroulée au palais de justice de Montréal, mardi, où 14 hommes soupçonnés de crimes de pornographie juvénile ont appris qu'ils devront rester derrière les barreaux jusqu'à jeudi, au moins.

Treize personnes avaient été arrêtées mercredi dernier dans cette affaire et une quatorzième, Richard Lévesque, a été arrêtée en fin de semaine.

Ces 14 prévenus font face notamment à des chefs d'accusation de distribution, de production et de possession de pornographie juvénile.

Ils devaient subir aujourd'hui leur enquête de remise en liberté, mais la Couronne a déterminé que, pour un certain nombre d'entre eux, elle devait obtenir des garanties et procéder à certaines vérifications. Parmi les vérifications d'usage, la distance entre la résidence d'un accusé et les écoles est évaluée. Si la Couronne estime avoir obtenu ces garanties, elle pourrait libérer certains des prévenus dès jeudi prochain.

Dans le cas de certains autres, toutefois, l'enquête de remise en liberté n'aura pas lieu avant mardi prochain. 

En ce qui concerne l'accusé Vincent Rodrigue, il a renoncé à son enquête de remise en liberté. Il demeurera ainsi détenu jusqu'à la fin de son procès. Lorsqu'il avait été arrêté, l'homme de 39 ans était déjà incarcéré à la suite d'une autre affaire criminelle.

L'âge des présumés pédophiles varie de 27 à 74 ans. Les faits reprochés remontent à 2003 et, dans certains cas, vont jusqu'en 2016.

L'opération Malaise a été menée par la Sûreté du Québec (SQ) et par divers corps de police municipaux sur une période de plus de deux ans. Les personnes arrêtées échangeaient entre elles sur un forum de discussion sur Internet. Elles auraient partagé leurs expériences personnelles, notamment quant aux tactiques pour attirer et leurrer des enfants et les endroits où il est le plus facile d'approcher ces derniers.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine