Retour

Patinage de vitesse Canada dévoile son équipe olympique pour Pyeongchang

La saison olympique est officiellement lancée. Patinage de vitesse Canada a dévoilé mercredi son équipe de courte piste pour les Jeux de Pyeongchang en 2018.

François Hamelin, frère de Charles, Pascal Dion, Valérie Maltais et Marianne St-Gelais ont été choisis.

Ils s’ajoutent aux six patineurs qui se sont taillé une place pendant les sélections nationales. Jamie Macdonald, Kasandra Bradette, Kim Boutin, Samuel Girard, Charles Hamelin et Charle Cournoyer avaient déjà leur billet pour la Corée.

St-Gelais, Maltais et le vétéran François Hamelin avaient dû se retirer des sélections, il y a une dizaine de jours, en raison de commotions cérébrales.

Sans surprise, les trois patineurs ont hérité de trois des quatre dernières places disponibles au sein de l'équipe en vertu d'une demande d'exemption ou d'un choix discrétionnaire des entraîneurs Frédéric Blackburn et Derrick Campbell.

St-Gelais s'était blessée à l'entraînement avant la compétition. Maltais avait vécu le même sort pendant celle-ci. Les deux Québécoises en seront à leur troisième participation olympique.

À 27 ans, St-Gelais est la plus vieille de l'équipe et se dit prête à jouer un rôle de vétérane pour les plus jeunes.

« Ça fait partie de cette transition-là de dernier tour de piste, de derniers olympiques, a-t-elle mentionné. J’ai envie de faire les choses pour moi et j’ai envie de laisser ma marque par mes résultats, mais aussi par ma personnalité. »

La Saguenéenne a obtenu deux médailles d'argent aux Jeux de Vancouver en 2010, et une autre au relais 3000 m aux Jeux de Sotchi en 2014 en compagnie de Maltais, notamment.

De son côté, François Hamelin avait contribué à la conquête de l'or au relais 5000 m aux JO de Vancouver, en plus de récolter l'argent dans la même épreuve aux Championnats du monde de Gangneung, en Corée du Sud, en 2008.

Pascal Dion, 24 ans, en sera à ses premiers Jeux. Il a remporté la première médaille individuelle de sa carrière, l'argent au 1000 m, à la Coupe du monde de Gangneung l'hiver dernier.

Les nominations sont provisoires. À compter de la fin septembre, les athlètes doivent confirmer leur place avec leurs résultats aux quatre Coupes du monde d’ici les Jeux. Un maximum de 10 patineurs peut représenter le Canada.

Plus d'articles

Commentaires