La première défaite du Canadien aura convaincu Michel Therrien d'apporter ses premiers changements de la saison à sa formation.

Paul Byron fera ses débuts dans l'uniforme du Tricolore jeudi soir à Edmonton. Alexander Semin est celui qui écope.

En 10 matchs cette saison, le vétéran russe compte 1 but, 2 passes et seulement 14 tirs au filet. Samedi contre les Leafs, Semin a commis deux erreurs qui ont mené à deux buts de l'adversaire.

« Je m'attends à de meilleures décisions avec la rondelle, a indiqué Michel Therrien. Il faut que ce soit plus positif que négatif. Dans son cas, c'est négatif. »

L'entraîneur-chef en a profité pour parler de son deuxième trio complété par Alex Galchenyuk et Lars Eller. « Je m'attends à plus de ce trio-là; je m'attends à une meilleure contribution. »

C'est Bryan Flynn qui remplacera Semin au sein deuxième trio aux côtés de Galchenyuk et d'Eller.

« Flynn est un joueur responsable, a souligné Therrien. Il va prendre de bonnes décisions avec la rondelle. Il ne forcera pas le jeu quand ce ne sera pas nécessaire. Je m'attends à ce que ce trio-là soit plus responsable. »

Paul Byron, lui, prendra la place de Flynn et s'alignera avec Torrey Mitchell et Devante Smith-Pelly. « Je suis très excité de jouer ce soir, lance l'attaquant de 26 ans. J'étais prêt depuis longtemps. L'équipe jouait du grand hockey. » 

Byron, réclamé au ballottage, n'a pas joué depuis le 27 mars dernier (avec les Flames de Calgary) en raison de blessures. Il a eu le temps de bien guérir, a indiqué le #41 et ne craint pas d'être lancé dans la mêlée. 

Maintenant que sa séquence historique de neuf victoires a pris fin, le Canadien (9-1) s'appliquera à battre une équipe qui lui joue des tours, les Oilers d'Edmonton.

Le Tricolore tentera jeudi soir de récolter une première victoire à Edmonton depuis le 10 octobre 2013. Les trois derniers duels ont tourné en faveur des pauvres Oilers.

Michel Therrien voudra sûrement que ses troupes soient moins généreuses qu'à Vancouver mardi soir alors que Montréal a accordé cinq buts dans une défaite de 5-1.

Le Canadien n'avait pas marqué moins de 3 buts avant cette déveine. 

C'est Carey Price qui sera devant le filet, lui qui n'a pas affronté les Oilers depuis octobre 2013. Il sera opposé à Cam Talbot.

Une première contre McDavid

Ce match marquera le retour de Jeff Petry à Edmonton. Le défenseur affrontera son ancien club pour la première fois depuis qu'il a été échangé le 2 mars dernier.

Petry et ses coéquipiers auront l'occasion de découvrir tout le talent de la jeune sensation des Oilers, Connor McDavid.

Le tout premier choix du dernier repêchage partage le 1er rang des recrues de la LNH au chapitre des points (dix) et des buts (cinq) . Le joueur de centre a récolté au moins un point à ses six dernières rencontres.

« Il s'avère un catalyseur pour notre équipe », a affirmé l'entraîneur-chef Todd McLellan.

McDavid a 18 ans, le même âge que Wayne Gretzky lorsqu'il a marqué en avantage numérique à son premier duel contre le CH le 14 décembre 1979.

« Ce sera spécial. C'est la plus vieille organisation. Elle a une riche histoire », a indiqué le jeunot. 

Mais tout n'est pas rose au pays des Oilers. Le nom de l'attaquant Jordan Eberle a été inscrit sur la liste des blessés même s'il a patiné aujourd'hui. L'équipe a rappelé Leon Draisaitl, choisi 3e au repêchage de 2014, de sa filiale californienne.

Les Oilers n'ont gagné que trois matchs sur dix cette saison. La défensive d'Edmonton se retrouve au 23e rang (3,10 buts alloués/match) de la LNH et son attaque (2,40 buts marqués/match) est la 19e du circuit.

« Le défi sera énorme, a lancé McLellan. Nous voulons passer à la prochaine étape. Nous avons besoin de battre ce genre d'équipes. »

Il s'agira du dernier match du Canadien à la Place Rexall. Les Oilers emménageront dans leur nouvel amphithéâtre en construction, la Place Rogers, l'automne prochain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine