Retour

Perquisition dans un point de vente de fentanyl à Laval

La police de Laval a effectué une importante perquisition dans un point de vente allégué de fentanyl, vendredi, au cours de laquelle un homme de 25 ans a été arrêté.

Lors de l'opération, qui s’est déroulée tôt vendredi matin dans la rue Milan, dans le secteur Vimont, la police a pu mettre la main sur 130 comprimés estampillés « CDN80 » contenant du fentanyl.

Cette inscription, qui servait autrefois à authentifier les comprimés d’oxycodone, est désormais la « marque distinctive des comprimés contrefaits », selon la GRC.

Un homme de 25 ans a été arrêté sur place et sera appelé à comparaître. Il fait face à des chefs d’accusation de possession dans le but de trafic et de possession d’arme.Outre les comprimés de fentanyl, les enquêteurs ont saisi 59 comprimés de méthamphétamine, 327 comprimés d’ordonnance, plusieurs cellulaires, un poing américain, 6905 $ en argent canadien et 100 euros.

Baptisée « projet Alligator », l’opération a été déclenchée à partir d'une information reçue du public. Au bout d’une semaine, les enquêteurs étaient prêts à intervenir.Plusieurs enquêtes ont été amorcées cet été dans la région métropolitaine afin de contrer l’expansion des réseaux de vente de fentanyl, un puissant opioïde lié à plus de 2800 décès au Canada en 2016.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine