Carey Price a été atteint près de la gorge par un tir, à l'entraînement lundi à Vancouver, mais il n'a heureusement pas été blessé.

C'est au début de la séance qu'un tir de Max Pacioretty a heurté Price qui est resté étendu sur la surface pendant un moment. Un lourd silence régnait au Rogers Arena. Il s'est ensuite relevé en présence du soigneur et a pu continuer à s'entraîner.

Sans cérémonie, l'entraîneur-chef Michel Therrien a vite rappelé ses joueurs à l'ordre, les sommant de garder leurs tirs bas.

Après la séance, le gardien n'a pas voulu épiloguer sur le sujet, sauf pour dire qu'il n'était pas blessé.

Therrien a, pour sa part, justifié sa réaction virulente en disant qu'il avait vu « Carey étendu sur la patinoire et ce sont des choses que tu veux jamais voir. »

À un pas du record

Le Canadien entamera le match présenté mardi contre les Canucks en ayant établi un nouveau record de franchise avec neuf victoires consécutives en temps réglementaire pour commencer une saison, et il est sur le point de devenir l'une des trois seules équipes de l'histoire de la LNH à avoir gagné ses 10 premiers matchs réguliers.

Entre-temps, les Canucks ont laissé filer une avance dans trois de leurs cinq premiers matchs à domicile, dont celui qui s'est terminé par une défaite de 3-2 en prolongation contre les Red Wings de Detroit samedi. Les Canucks ont remporté leurs trois matchs sur la route, mais n'ont toujours pas de victoire à la maison (0-2-3).

« Je crois qu'en affrontant probablement la meilleure équipe de la ligue en ce moment, c'est une bonne façon d'évaluer notre progression, a dit l'attaquant québécois des Canucks Alexandre Burrows après la séance d'entraînement lundi. Nous tenterons de freiner leur séquence. »

Le Tricolore est bien sûr mené par le lauréat des trophées Hart et Vézina, Carey Price, qui a obtenu sept des neuf premières victoires du club, dont deux par jeu blanc, en plus d'afficher une moyenne de buts alloués de 1,29 et un taux d'efficacité de 96,1 pour cent.

S'il l'emporte mardi, le Canadien rejoindrait les Maple Leafs de Toronto en 1993-1994 et les Sabres de Buffalo de 2006-2007 à titre de seules équipes comptant 10 victoires d'affilée en début de saison.

« Nous ne pensons pas vraiment à être 10 en 10, nous pensons seulement à notre première présence du match et à exécuter les jeux comme nous pouvons le faire, a commenté le défenseur étoile du Canadien P.K. Subban. Je l'ai dit auparavant et je vais le répéter: tout ce que nous avons accompli, c'est un bon début de saison, et c'est tout. Il reste encore beaucoup de matchs à jouer, et vous ne nous entendrez jamais nous en vanter. »

Le Canadien vient d'enregistrer une victoire de 5-3 contre les Maple Leafs samedi, vingt-quatre heures après avoir pulvérisé les Sabres 7-2 à Buffalo.

Le match de mardi sera le premier d'un voyage de trois dans l'Ouest canadien, qui comptera également des escales à Edmonton et Calgary.

« La plupart des matchs que nous avons gagnés, nous y sommes parvenus à cause de notre façon de jouer et de notre exécution, a expliqué Subban. Quand nous sommes reposés, je ne crois pas qu'une seule équipe dans cette ligue puisse nous suivre lorsque nous appliquons notre style de jeu. »

Le gardien des Canucks, Ryan Miller, faisait partie des Sabres lorsqu'ils ont remporté 10 matchs de suite au début de la saison 2006-2007. Il est revenu sur l'impact qu'avait eu une telle séquence sur les Sabres cette année-là.

« Quand les choses tournent constamment en ta faveur, ça te permet de bâtir ta confiance, a-t-il résumé. Je crois que ça avait donné le ton pour le reste de la campagne. »

L'attaquant des Canucks Brandon Prust, qui a fait partie du Canadien pendant trois saisons avant d'être échangé aux Canucks cet été, a ajouté qu'il avait hâte d'affronter son ancienne équipe et de freiner son impressionnante séquence.

« Nous tentons d'établir notre identité à domicile, a mentionné Prust. Nous voulons que les équipes qui viennent ici sachent qu'elles ne l'auront pas facile. Je ne crois pas que nous puissions obtenir une meilleure occasion que (mardi) soir. Nous avons beaucoup de choses à prouver, surtout contre une équipe qui a une fiche de 9-0-0. »

Plus d'articles

Commentaires