Philippe Pichet devient le chef du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Il a été assermenté vendredi après-midi par la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, à l'hôtel de ville de Montréal.

M. Pichet, qui devient le 38e directeur de ce corps de police de quelque 7000 employés, remplace Marc Parent, en poste durant cinq ans, qui avait annoncé en mai dernier qu'il quitterait ses fonctions à la fin de son mandat, en septembre.

Le nouveau directeur du SPVM a précisé quelques-unes de ses priorités, notamment l'optimisation des ressources.

« Comme tous les corps policiers, le SPVM doit faire respecter les lois et les règlements et protéger les citoyens. Dans une métropole telle que Montréal, cela signifie oeuvrer dans un environnement qui évolue très rapidement et au sein duquel les contraintes économiques deviennent la norme. Dans ce contexte changeant, nous devons continuellement revoir nos façons de faire et recourir aux nouvelles technologies pour offrir nos services aux citoyens. Nous pouvons ainsi dégager des ressources et les réinvestir pour lutter contre des formes de criminalités émergentes », a exposé Philippe Pichet. 

« J'ai l'intention de prendre tous les moyens qui permettront de rehausser et de bonifier la fierté du service », a également déclaré le nouveau directeur du SPVM lors de la cérémonie.

Le maire de Montréal a lui aussi pris la parole. « M. Pichet, vous dirigez maintenant le deuxième plus grand service de police municipal au Canada [...] Ce poste prestigieux vient aussi avec de grandes responsabilités. Notamment celle de veiller à la sécurité des Montréalais », a déclaré Denis Coderre.

Climat de travail tendu 

Philippe Pichet entre en fonctions alors qu'un litige persistant mine le climat de travail avec les 4500 policiers de Montréal, amers depuis les changements imposés à leur régime de retraite. D'ailleurs, ceux-ci brillaient par leur absence lors de la cérémonie d'assermentation, bien qu'ils aient été invités.

Le nouveau directeur a souligné que dès lundi il rencontrera ses policiers sur le terrain, de même que l'ensemble de la direction.

Cadre au SPVM depuis 2005, Philippe Pichet était jusqu'ici directeur adjoint. Il a obtenu la préférence du maire Denis Coderre parmi les cinq candidats qui s'étaient manifestés pour le poste, soit Fady Dagher, Bernard Lamothe, Mario Guérin et Patrick Lalonde.

M. Pichet compte plus de 24 ans de service au sein du SPVM. Il a notamment été chef de la Section antiterroriste et mesures d'urgence au SPVM.

Plus d'articles

Commentaires