Retour

Pitbulls : une vidéo du maire Coderre devient virale

Une vidéo montrant le maire Denis Coderre en train de mettre fin à l'intervention d'une citoyenne qui dénonçait le futur règlement anti-pitbulls provoque plusieurs réactions sur les réseaux sociaux. À peine 30 heures après sa mise en ligne, l'échange avait été visionné plus de 40 000 fois.

Un texte de François Cormier 

Dans la vidéo, on voit Denis Coderre demander à la citoyenne Kim Doucet de conclure son intervention. Puisqu'elle refuse d'obtempérer, le ton monte et Denis Coderre indique aux techniciens de couper le micro utilisé par la citoyenne.

Pour certains internautes qui ont partagé cette vidéo, Denis Coderre a brimé la liberté d'expression d'une citoyenne venue s'adresser aux élus de l'arrondissement Ville-Marie. D'autres en profitent pour insulter le maire. Kim Doucet elle-même déplore qu'on lui ait demandé de se taire après avoir parlé un peu plus d'une minute.

La vidéo mise en ligne mercredi reflète 34 secondes d'un échange qui a duré au total 4 min 45 s. C'est après 2 min 30 s que le maire demande à Kim Doucet de terminer son intervention.

Denis Coderre a expliqué qu'il avait pris cette décision parce que la citoyenne n'utilisait pas un ton adéquat. « Elle partait en peur. Elle criait. Elle hurlait. Il n'y avait aucun dialogue possible même si nous voulions répondre à ses questions »,  indique le maire.

D'ailleurs, certains aspects de la déclaration de Kim Doucet ne respectaient pas les règles de l'arrondissement Ville-Marie. Dès le début, elle annonce qu'elle veut faire une déclaration, alors que le règlement de régie interne du conseil d'arrondissement prévoit qu'il faut « limiter l'intervention à sa question ». Puisqu'il s'agit d'une période de questions, il faut donc poser une question.

Selon le même règlement, « une question doit être brève, claire et ne comporter que les mots nécessaires pour obtenir le renseignement demandé. Un court préambule est permis pour la situer dans son contexte ». En faisant un long préambule, Kim Doucet risquait de se faire rabrouer par le président de l'assemblée, en l'occurrence le maire.

Des scènes semblables ont lieu tous les mois à la séance du conseil municipal lorsque le président s'impatiente devant les questions trop longues de certains citoyens.

Cela dit, Kim Doucet assure qu'elle s'est renseignée pour savoir si elle avait le droit de faire une déclaration d'environ 1 min 30 s avant de poser sa question. Elle aurait obtenu une réponse positive.

Le maire Coderre n'est pas surpris de l'apparition de cette vidéo sur les réseaux sociaux. « Ils vont essayer de définir l'enjeu autrement. Moi, ça me fait toujours plaisir de répondre aux questions, mais il faut qu'il y ait du décorum », conclut-il.

Les modifications au règlement sur les animaux de la Ville de Montréal doivent être entérinées le 26 septembre par les élus siégeant au conseil municipal.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine