Retour

Plus de trottoirs à base de poudre de verre à Montréal

La Ville de Montréal va augmenter cette année la proportion de ses trottoirs en béton fait à partir de matériaux recyclés, dont du verre.

Cette année, huit projets de réfection de trottoirs seront réalisés avec du béton comprenant de la poudre de verre, « une solution écologique, moins dispendieuse et tout aussi résistante que le béton à base d'autres composantes », indique Sylvain Ouellet, responsable des infrastructures au comité exécutif, dans un communiqué.

Selon l'administration municipale, cette méthode permettra de recycler l'équivalent de 500 000 bouteilles de vin.

Utiliser moins de ciment dans le béton en le remplaçant par de la poudre de verre, produite avec des bouteilles vides, contribue à réduire les gaz à effet de serre. Les cimenteries font en effet partie des plus gros producteurs industriels de ces gaz.

La Ville de Montréal avait commencé à tester l'utilisation de la poudre de verre en 2011. Depuis, en partenariat avec l'Université de Sherbrooke, la Ville de Montréal a effectué plus d'une centaine de tests afin de s'assurer de l'efficacité, de la sécurité et de la durabilité des trottoirs en béton à base de poudre de verre.

« Nous allons continuer d'utiliser cette méthode qui a fait ses preuves, mais nous n'allons pas nous arrêter là, souligne M. Ouellet. Nous allons continuer les recherches afin de développer de nouvelles techniques efficaces et encore plus écologiques pour offrir une ville solide et plus verte aux Montréalais. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine