Retour

Plusieurs mois de retard supplémentaires pour le CHUM

La date de livraison du nouveau Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) n'en finit plus d'être reportée. Selon nos informations, le consortium Construction santé Montréal (CSM) prévoit maintenant en remettre les clefs au gouvernement au plus tard le 9 juin 2017.

Conséquemment, de premiers patients ne pourront pas y être transférés avant la fin de 2017, voire au début de 2018, au plus tard.

À la même date l'an dernier, CSM disait prendre les bouchées doubles pour livrer l'établissement le 22 avril 2016. Radio-Canada a cependant révélé trois mois plus tard que la date de livraison avait été repoussée de plusieurs mois et était maintenant prévue pour l'automne 2016.

Une nouvelle date butoir a ensuite été fixée au 6 novembre, mais le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a confirmé au début du mois qu'elle ne serait pas davantage respectée.

CSM avait argué que l'objectif était « trop ambitieux » pour le groupe et ses sous-traitants et que sa marge de manœuvre pour une livraison en novembre était « trop mince, compte tenu de la complexité » du projet.

Le consortium affirmait en outre que la « poursuite de standards de haute qualité » avait contribué au retard accumulé depuis l'étape de l'excavation.

M. Barrette n'avait pas caché sa déception devant ce nouveau retard et avait souligné que CSM devrait payer des pénalités en conséquence.

CSM regroupe deux entreprises européennes, Laing O'Rourke et Obrascon Huarte Lain (OHL) qui agissent comme maîtres d'œuvre. Le consortium a fait appel à de nombreux sous-traitants pour les travaux.

Le nouveau CHUM comptera 772 chambres et une quarantaine de salles d'opération. Le centre de recherche du CHUM sur le même site est ouvert depuis la fin 2013.

Plus d'articles