Retour

Pointe-Claire collecte le polystyrène... durant une journée

La ville de Pointe-Claire, dans l'ouest de Montréal, a tenu une collecte sélective bien spéciale, samedi, dans le cadre de son programme de recyclage. La ville a récupéré certains déchets plastiques qui ne font habituellement pas partie des programmes de recyclage de la très grande majorité des municipalités du Québec

Un texte de Pierre Côté

La ville a accepté ce que l'on appelle le matériel plastique numéro 6, c'est-à-dire le polystyrène utilisé entre autres comme panneaux isolants dans le domaine de la construction ainsi que dans la fabrication des barquettes pour l'emballage des viandes.

La collecte de ce type de matériel plastique n'est pas chose courante au Québec. La très grande majorité des municipalités n'ont aucun programme de recyclage pour le polystyrène et le plastique numéro 6.

Le porte-parole de l'Association canadienne de l'industrie des plastiques Stephen Tramley ne comprend d'ailleurs pas la réticence des villes. « Le polystyrène ou styromousse, c'est beaucoup moins lourd, en comparaison avec le carton. C'est de 2 à 5 fois moins lourd que le carton. »

Mais les choses commencent à changer, selon Philippe Beauchesne, responsable du marketing chez Polyform, une entreprise de Granby qui recycle des millions de kilos de plastique chaque année. Il affirme que les municipalités ont compris que le polystyrène pouvait maintenant être recyclé. « On ne veut pas le voir comme étant un marché. C'est plus une culture qu'on veut instaurer autant chez les villes que chez les citoyens. »

Beaconsfield a elle aussi tenu des journées de collecte pour ce type de produit les 29 et 30 août. La ville affirme que l'événement a été un franc succès puisqu'il a permis la collecte de 230 kilos de polystyrène qui seront recyclés en de nouveaux biens durables, comme la production de remblais le long des routes en construction.

Pour sa part, Pointe-Claire doit organiser une deuxième collecte du même genre le 3 octobre.

À Montréal, il existe un programme permanent de recyclage pour ce type de produits. Les Montréalais peuvent rapporter leurs articles en polystyrène à l'écocentre LaSalle.

Au Québec, l'industrie des matières plastiques génère des revenus annuels de 4,4 milliards de dollars et exporte pour 1,7 milliard de dollars en produits.

Plus d'articles

Commentaires