Dans un duel tout canadien, Peter Polansky a vaincu son compatriote Vasek Pospisil en deux manches de 7-5 et 6-2, au premier tour de la Coupe Rogers, à Montréal, lundi.

Polansky se mesurera mercredi au Suisse Roger Federer. Ce dernier profite actuellement d'un laissez-passer automatique pour le deuxième tour. Federer est la deuxième tête de série du tournoi.

Plus de détails à venir...

Del Potro fait plier Isner

L'Argentin Juan Martin del Potro a battu l'Américain John Isner, 14e tête de série, en deux manches identiques de 7-5.

Del Potro a obtenu six balles de bris contre son adversaire, qui a pourtant un puissant service, et il est parvenu à capitaliser sur deux d'entre elles.

En comparaison, l'Argentin n'a même pas laissé une seule chance à Isner de le briser­ durant tout le duel.

L'Américain a tout de même réalisé 24 as, en vain.

En huit rencontres entre les deux jours, Del Potro a eu le dessus à six reprises.

Il pourrait maintenant affronter le Canadien Denis Shapovalov, si ce dernier parvient à gagner son premier match, mardi.

Del Potro pourrait trouver sur son chemin l'Espagnol Rafael Nadal, première tête de série du tournoi, dès le troisième tour.

Un premier Canadien s'avoue vaincu

Le Canadien Brayden Schnur, originaire de Toronto et âgé de 22 ans, a perdu en trois manches de 7-6 (7/5), 5-7, 6-1 contre le Français Richard Gasquet.

Schnur avait profité d'une invitation des organisateurs du tournoi pour se faufiler dans le tableau principal.

« Il y a trois ans, j'avais joué avec un peu trop de retenue, mais aujourd'hui, j'ai tout donné », a déclaré Schnur, qui ne semblait nullement abattu après sa défaite.

« J'ai livré une performance complète, je suis heureux de la direction vers laquelle je vais et je pense m'être beaucoup amélioré au cours du dernier mois. Le travail acharné porte fruit », a-t-il ajouté.

Gasquet, 29e mondial, a eu du fil à retordre durant deux manches contre ce joueur peu connu du public.

Le Français a dû faire face à quatre balles de manche avant de forcer le bris d'égalité.

Kyrgios remporte aisément son premier match

Nick Kyrgios, 16e tête de série, a facilement défait Viktor Troicki, 45e joueur mondial, en 50 petites minutes.

Sur le court central du stade Uniprix, la 24e raquette mondiale a dominé 6-1 et 6-2. L'Australien a gagné 66 % des points et n'a pas offert de balle de bris au Serbe.

Kyrgios a été impeccable, autant dans son jeu que dans son attitude, ce qui n'a pas toujours été le cas, par exemple lors de son dernier passage à Montréal en 2015. Il a été si dominant qu'il a connu une séquence de 18 points consécutifs, soit les deux échanges finaux de la manche initiale et les quatre premiers jeux de la seconde.

Il s'agissait du premier match du tableau principal. Kyrgios affrontera au deuxième tour Paolo Lorenzi ou Frances Tiafoe.

Pouille perd sur une double faute

La première surprise du tournoi est arrivée peu de temps après la victoire de Kyrgios. La Français Lucas Pouille, 13e tête de série, s'est incliné après deux manches très serrées contre l'Américain Jared Donaldson, 66e au monde.

Le bris d'égalité a été nécessaire les deux fois. L'homme de 20 ans a gagné le match 7-6 (7-5) et 7-6 (10-8).

S'il s'est bien battu, le Français n'aura pas à chercher trop loin pour comprendre la source de son malheur : ses neuf doubles fautes (contre deux pour Donaldson) ont causé sa perte. C'est notamment ainsi que s'est conclu le match, l'Américain ayant recours à la reprise vidéo pour confirmer que le service de Pouille était en dehors des lignes.

Le gagnant affrontera maintenant Donald Young ou Benoit Paire au deuxième tour.

Autres résultats de premier tour

  • Robin Haase (NED) bat Albert Ramos-Vinolas (ESP) 6-3 et 6-3
  • Mischa Zverev (GER) bat Norbert Gombos (SVK) 6-4, 6-7 (5/7) et 6-3
  • Benoît Paire (FRA) bat Donald Young (USA) 6-3, 5-7, 6-4
  • Gaël Monfils (FRA) bat Steve Johnson (USA) 2-6, 7-6 (7/1), 6-1
  • Ryan Harrison (USA) bat Thomas Fabbiano (ITA) 6-3, 7-5
  • David Ferrer (ESP) bat Kyle Edmund (GBR) 6-7 (5/7), 6-4, 6-3

Plus d'articles

Commentaires