Retour

Pour ses 10 ans, Bixi devance le début de sa saison

Le service de vélopartage Bixi est offert depuis midi mardi à Montréal, plutôt qu'à la date prévue du 15 avril.

À l’occasion de son 10e anniversaire, Bixi a aussi annoncé des nouveautés :

  • Les étudiants et les personnes de plus de 65 ans qui ont une carte Opus pourront profiter d’un tarif réduit de 2 $ par déplacement, au lieu de 2,50 $ pour les autres détenteurs de la carte;
  • Un forfait de 10 allers simples sera offert au coût de 25 $ (au lieu de 29,50 $), baptisé « Bixi à la 10 »;
  • Le Bixi sera offert gratuitement les dimanches 27 mai, 24 juin, 29 juillet, 26 août, 30 septembre et 28 octobre, grâce à une subvention de Manuvie.

Les deux premières promotions ont été entérinées par le comité exécutif de la Ville de Montréal mercredi matin.

L’organisme essaiera aussi un nouveau système de tricycles-remorques pour déplacer les vélos sur certaines artères où il est difficile d’utiliser le camion Bixi.

De plus, il examinera la possibilité d’offrir des vélos électriques pour favoriser l’utilisation du vélo par ceux qui parcourent de plus grandes distances.

Le Plan triennal d’immobilisations 2020 de la Ville de Montréal prévoit en outre 9,4 millions de dollars pour « poursuivre la consolidation et l’optimisation du système en place, en plus de déployer une phase d’expansion », a rappelé la mairesse Valérie Plante.

Mme Plante a également profité du lancement de la saison de Bixi pour indiquer que son administration annoncerait au cours des prochains jours les chantiers qui seront lancés pour prolonger le réseau cyclable de la ville, « en assurant une meilleure complémentarité entre le vélo et le transport collectif ». Les projets incluent entre autres la création d’un « réseau express vélo (REV), qui devrait devenir la colonne vertébrale du réseau cyclable ».

Une « occasion manquée », dit l'opposition officielle

Le réseau Bixi compte actuellement 6250 vélos et 540 stations à Montréal, Longueuil et Westmount soit « le même nombre qu'en début de saison 2017 », a fait valoir le parti d'opposition Ensemble Montréal, mardi.

« Pour un parti comme Projet Montréal, qui s'est longtemps targué d'être pro-vélo, c'est un revirement pour le moins inattendu. Cette stagnation ne s'explique pas, compte tenu des statistiques d'utilisation de Bixi qui sont toujours à la hausse », a déclaré par voie de communiqué le chef par intérim de la formation, Lionel Perez.

Cette prise de position a d'ailleurs donné lieu à de vifs échanges, mercredi matin sur Twitter, entre Craig Sauvé, conseiller associé au comité exécutif (Projet Montréal), et Romain Bédard, directeur des communications du cabinet du chef de l'opposition officielle (Ensemble Montréal), le premier accusant l'administration précédente d'avoir « considéré de mettre Bixi Montréal à la poubelle », le second répliquant que c'est plutôt l'ex-maire Coderre qui « a sauvé Bixi en mars 2014, après la faillite de la Société de vélo en libre-service, en créant l'OBNL Bixi Montréal ».

Plus d'articles