Si le Canadien parvient, vendredi soir, à signer un huitième gain d'affilée, il le fera en prenant la mesure d'une équipe qui lui a régulièrement donné du fil à retordre.

Parions que Michel Therrien aura vite fait de rappeler que les Sabres ont vaincu le Canadien trois fois en quatre matchs la saison dernière, et que Montréal n'a gagné que 6 de ses 22 derniers duels face à Buffalo.

Seule équipe invaincue de la LNH, Montréal (7-0-0) pourrait ainsi doubler la meilleure séquence de son histoire en début de saison, qui était jusqu'ici de quatre victoires.

Il est à noter que la dernière fois que le Tricolore est parvenu à aligner huit gains de suite, c'était à la fin de la saison 2005-2006.

Therrien présentera la même formation de départ que lors des sept matchs précédents, tout en faisant confiance à Mike Condon (1-0, 1,00) pour protéger le but du Canadien.

À son seul départ de la saison le 11 octobre, Condon avait repoussé 20 tirs pour signer un premier gain dans la LNH contre les Sénateurs d'Ottawa.

Même s'ils ont rajeuni leur équipe et mis la main sur le très prometteur Jack Eichel au repêchage de juin dernier, les Sabres (2-4-0) continuent de connaître des ratés en attaque.

Ils n'ont marqué que 11 buts en six matchs, ce qui n'annonce rien de bon quand on s'apprête à affronter le Canadien qui n'en a accordé que 7 en sept rencontres.

Mais Evander Kane constitue tout de même une menace à prendre au sérieux, aux côtés d'Eichel et du jeune Sam Reinhart, âgé de seulement 19 ans.

Chad Johnson (2-4, 2,35) devrait être le gardien partant des Sabres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine