Retour

Price augmente l'intensité à l'entraînement

Carey Price a passé une trentaine de minutes sur la glace lundi matin, à Brossard, lors d'un entraînement optionnel avant le duel en soirée contre les Canucks de Vancouver.

Le gardien, blessé depuis le 29 octobre, a même reçu des tirs de ses coéquipiers.

Pas question cependant d'affronter les Canuks (7-6) qui avaient infligé au Canadien son premier revers de la saison, après neuf victoires consécutives, le 27 octobre.

« Il progresse très bien. C'est encore trop tôt pour commencer à parler d'un retour », a cependant estimé l'entraîneur-chef Michel Therrien.

C'est donc Mike Condon qui commencera un huitième match de suite, malgré le cuisant revers de 6-1 contre l'Avalanche du Colorado samedi soir.

D'ailleurs, Therrien n'apportera aucun changement à sa formation, ce qui veut donc dire que Paul Byron regardera un deuxième match de suite sur la passerelle de presse.

Formation du Tricolore ce soir contre les Canucks de Vancouver

L'entraîneur a cependant montré du doigt le trio d'Eller-Galchenyuk-Semin. Il les a incités à avoir plus de mordant en zone adverse. « Ils doivent jouer davantage dans l'enclave, » a soutenu Therrien.

P.K. Subban participait également à l'entraînement, contrairement à Alexander Semin, Tomas Plekanec, Torrey Mitchell, Devante Smith-Pelly, Max Pacioretty et Andrei Markov, tous en congé.

« La dernière partie (la défaite de 6-1 contre l'Avalanche samedi)  a été difficile. On sait qu'on peut être meilleurs. Et on sait que les Canucks peuvent marquer beaucoup de buts, » a dit Subban. 

C'est une question de mentalité ajoute P.K. « Il faut avoir la mentalité du chasseur, plutôt que celle du « chassé ». Je ne pense pas avoir bien joué samedi. J'ai vraiment à faire un meilleur travail aujourd'hui. »

Un autre défenseur, Nathan Beaulieu, croit que la clé réside pour la Canadien à obtenir un meilleur début de match. « Quand vous êtes en situation de rattrapage, c'est toujours difficle. Voilà pourquoi on doit commencer fort. »

Blessé depuis la semaine dernière, Alexei Emelin brillait toujours par son absence. Therrien a indiqué que le défenseur russe est évalué quotidiennement.

Michaël Bournival a patiné en solo, toujours aux prises avec les séquelles laissées par une commotion cérébrale.

Byron et Jarred Tinordi sont demeurés sur la glace après la sortie de leurs coéquipiers, histoire de faire quelques efforts supplémentaires.

Plus d'articles

Commentaires