Retour

Procès Bain : 12 armes et 20 000 munitions saisies au chalet de l'accusé

L'arsenal trouvé dans la voiture de Richard Henry Bain le soir de l'attentat au Métropolis en 2012 n'était qu'un avant-goût : le lendemain, la Sûreté du Québec (SQ) a trouvé une dizaine d'autres armes à feu et des milliers de munitions, dans son chalet de pêche, au nord-ouest de Montréal.

Mercredi, au procès de M. Bain à Montréal, le sergent Sylvain Benjamin de la SQ a présenté des photos de la perquisition qu'il a supervisée en septembre 2012, à La Conception, dans les Laurentides.

Selon le sergent, ses agents ont saisi 12 armes à feu, dont un fusil de chasse, un revolver, un fusil avec lunette de visée et trois armes tactiques. Ils ont aussi trouvé plus de 20 000 munitions un peu partout dans le chalet, dans des boîtes sur le réfrigérateur, dans le plafond, sur une chaise et dans des caisses en bois de style militaire au sous-sol. Ils ont aussi saisi une arbalète.

Vers le début du procès, un enquêteur de la SQ avait expliqué que, le soir de l'attentat, des carabines, deux pistolets, plusieurs chargeurs et une machette avaient été retrouvés dans un camion appartenant à l'accusé et garé tout près du lieu de l'attaque.

Durant son témoignage mercredi, le sergent Benjamin a en outre présenté une photo de la salle de bain de M. Bain, en y montrant la toilette de fortune : un fauteuil, un trou à l'intérieur et un seau en-dessous. Un autre cliché montrait une douche faite maison, avec un boyau et une caisse en plastique.

En contre-interrogatoire, l'avocat de la défense Alan Guttman a demandé au sergent ce que lui et ses hommes recherchaient quand ils ont exécuté leur mandat de perquisition au chalet. Ce à quoi le policier a répondu que l'idée était de se rendre sur place et voir ce qui s'y trouvait.

Richard Bain est accusé du meurtre de l'éclairagiste Denis Blanchette le 4 septembre 2012, au Métropolis, où les péquistes célébraient leur victoire électorale. Il fait face aussi à trois chefs d'accusation : tentative de meurtre, possession de matériel incendiaire et incendie criminel. Il a plaidé non coupable aux six chefs d'accusation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine