Retour

Procès Faubourg Contrecoeur : les accusés se défendent

C'est maintenant au tour des accusés de présenter leur défense au procès du scandale Faubourg Contrecoeur, au palais de justice de Montréal.

Un texte de Geneviève Garon

L'ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal Frank Zampino se défend en affirmant avoir eu une responsabilité très limitée dans les dossiers de la Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM). Il soutient que la SHDM avait un conseil d'administration indépendant.

Il y a 10 ans, la SHDM aurait fait perdre des millions de dollars à la Ville de Montréal en vendant un terrain au rabais à l'entreprise Construction Frank Catania.

Frank Zampino était alors le bras droit du maire Gérald Tremblay et il est accusé de fraude, de corruption et d'abus de confiance.

Parmi les six autres coaccusés se trouve l'entrepreneur Paolo Catania.

Par ailleurs, la Cour devrait fixer en octobre une date de procès pour l'ancien directeur du financement du parti Union Montréal Bernard Trépanier, qui est jugé séparément dans cette affaire.

L'homme de 78 ans qui avait été surnommé « Monsieur 3 % » lors de la commission Charbonneau souffre d'un grave cancer. Mais le tribunal estime que son état de santé est maintenant suffisamment stable pour qu'il puisse faire face aux procédures judiciaires.

Plus d'articles

Commentaires