Retour

Projet Montréal chiffre son projet de ligne rose à 5,9 milliards de dollars

La construction d'une cinquième ligne de métro qui permettrait de relier Montréal-Nord à Lachine coûterait un peu moins de 6 milliards de dollars et serait terminée d'ici 2028, promet Projet Montréal, qui a décrit cette idée de « ligne rose », mardi.

Un texte de Jérôme Labbé

Le prolongement de la ligne bleue vers Anjou n'est pas encore commencé que déjà, la formation politique dirigée par Valérie Plante propose de créer une nouvelle ligne de métro « diagonale » qui, selon elle, permettrait de « soulager la ligne orange » et de relier de nombreux quartiers mal desservis, comme Saint-Léonard et le Vieux-Rosemont, par exemple.

Le projet, qui s'échelonnerait sur trois phases, est évalué à 5,9 milliards de dollars, soit la même somme que celle requise pour créer le Réseau électrique métropolitain (REM). Cette estimation inclut les études nécessaires et le matériel roulant qu'il faudrait acquérir.

La première pelletée de terre aurait lieu en 2021.

Le document de 57 pages a été présenté aux médias mardi après-midi par Valérie Plante, qui était accompagnée de Craig Sauvé et Sylvain Ouellet, conseillers sortants et candidats dans les arrondissements du Sud-Ouest et de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension.

« Avec la création de la Banque de l’infrastructure du Canada, le momentum est là », a souligné Mme Plante, avouant qu’il lui faudrait négocier avec Ottawa et Québec pour que son projet devienne réalité. « Je ne suis pas naïve, je comprends très bien la situation actuelle », a-t-elle indiqué, précisant qu’elle entendait négocier « avec force et diplomatie ».

Mais « le statu quo n’est plus possible sur l'île de Montréal », a-t-elle soutenu. « Le réseau actuel ne peut plus supporter autant de trafic sans qu’on trouve des solutions durables. »

Projet Montréal croit que 18 stations pourraient être érigées de 2021 à 2025 entre le centre-ville et Montréal-Nord. Cette phase impliquerait 16 kilomètres de tunnels, qui seraient construits grâce à un « grand tunnelier ». Cette nouvelle technologie, déjà utilisée à Barcelone et à Paris, consiste à creuser un tunnel à deux niveaux, où les quais d'embarquement sont intégrés au tunnel et reliés à la surface par des ascenseurs. Elle évite en outre le creusage en tranchées.

Les 11 autres stations seraient construites entre le centre-ville et Lachine entre 2025 et 2027, pour une mise en service en 2028. Ces stations seraient reliées par 3 kilomètres de tunnels et 10 kilomètres des voies ferrées en surface. « Les emprises ferroviaires sont déjà disponibles », a fait valoir Sylvain Ouellet, mardi, admettant toutefois que les voitures actuelles de la Société de transport de Montréal (STM), qui roulent sur des pneus, ne pourraient pas être utilisées à l'extérieur.

Le parti cite des calculs effectués par la Chaire mobilité de Polytechnique, qui indique que la ligne rose permettrait de relier le centre-ville à Montréal-Nord en 22 minutes; Lachine en 17 minutes. Il ajoute que cette nouvelle ligne serait entièrement automatisée et universellement accessible aux personnes à mobilité réduite.

Avec ses 29 stations et ses 29 kilomètres de rails, la ligne rose desservirait plus de 500 000 Montréalais et traverserait 8 arrondissements, dont plusieurs secteurs densément peuplés.

Aucune nouvelle station de métro n'a été inaugurée sur l'île de Montréal depuis 1988. Le prolongement de la ligne bleue vers l'est prévoit l'ouverture de cinq nouvelles stations, mais elles ne feront que mettre plus de pression sur la ligne orange, a fait valoir Projet Montréal mardi.

« On ne va pas attendre que chaque projet se termine avant d'en commencer un autre! Pensons de façon globale maintenant », a-t-elle réclamé.

Le parti Coalition Montréal suggère pour sa part une nouvelle « ligne du savoir », qui relierait la station Côte-des-Neiges, sur la ligne bleue, à l'École de technologie supérieure (ETS), au centre-ville, en passant par un tunnel sous le mont Royal.

« J’ai l’impression qu’ils ont construit leur ligne en ignorant le REM, a répliqué Sylvain Ouellet, mardi. La nôtre est complémentaire au REM; elle n’est pas en compétition avec lui. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine