Retour

Projet Montréal et Vrai changement pourraient fusionner

Les partis Projet Montréal et Vrai changement pour Montréal prévoient unir leurs forces dès cette semaine pour contrer le parti Équipe Denis Coderre aux élections municipales de 2017. Les deux formations ont confirmé les discussions entreprises le mois dernier et révélées mardi soir par le site web Ricochet.

Un texte de Benoît Chapdelaine

L'union des deux partis d'opposition permettrait à la chef de Vrai changement, Justine McIntyre, de se présenter à la course à la chefferie de Projet Montréal avant la date limite pour présenter une candidature, le 15 octobre. La conseillère de l'arrondissement de Pierrefonds a indiqué en août qu'elle voulait se présenter comme candidate à la mairie de Montréal contre Denis Coderre. Son parti, qui compte trois élus au conseil municipal et quatre conseillers d'arrondissement, a été fondé par Mélanie Joly en 2013 avant que celle-ci tente sa chance en politique fédérale et devienne ministre.

En entrevue à Radio-Canada le 15 août dernier, Justine McIntyre reconnaissait avoir été approchée à la fois par Projet Montréal et Équipe Denis Coderre, mais écartait alors l'idée de joindre l'un des deux partis.

« Ce que je trouvais intéressant de Projet Montréal était reflété dans leur nom, dit-elle, cette idée qu'ils mettaient de l'avant des projets. Nous, on veut être maintenant le parti qui met de l'avant des projets. Projet Montréal, avec Richard Bergeron qui est allé s'asseoir du côté de Denis Coderre, ils ont un peu perdu cet esprit-là de meneur de projets. Ils ont sombré dans l'opposition, ils sont fortement ancrés dans l'opposition. »

Projet Montréal compte éviter une division de l'opposition pour augmenter ses chances de ravir le pouvoir à Denis Coderre. En 2013, celui-ci avait obtenu 32 % des voix comme candidat à la mairie, Mélanie Joly 26,5 % et Richard Bergeron 25,5 %. Plus de la moitié des Montréalais qui ont voté en novembre 2013 ont donc choisi un candidat à la mairie de Projet Montréal ou Vrai changement.

Les données ne se transposent pas automatiquement en 2017, mais les forces combinées de deux partis enracinés dans des secteurs différents de la ville - Projet Montréal dans l'Est et Vrai changement pour Montréal dans l'Ouest - risquent de rendre plus ardue la campagne du maire Coderre pour se maintenir au pouvoir l'an prochain.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque