Retour

Projet Montréal somme Coderre de faire nettoyer le site de l'ancien édifice Robillard

Projet Montréal demande à l'administration Coderre de nettoyer le site de l'ancien édifice Robillard, qui a été détruit par les flammes en novembre dernier. L'opposition officielle soutient que les ruines du bâtiment représentent un danger pour la santé.

La chef de Projet Montréal, Valérie Plante, a convoqué les médias mercredi matin pour dénoncer l’inaction de l’administration municipale dans ce dossier.

Huit mois après l’incendie, des débris contaminés à l'amiante jonchent toujours le site de l’ancien édifice Robillard, dans le quartier chinois, tout près du Palais des congrès.

« Les restes de l'immeuble patrimonial demeurent intouchés, mettant ainsi à risque la santé des résidents du quartier, mais aussi celle des nombreux passants qui déambulent sur le boulevard Saint-Laurent et qui sont exposés », a déploré Valérie Plante.

« Les touristes se promènent [...] c'est ça qu'ils voient : un site qui est laid et qui est hautement contaminé », a-t-elle poursuivi.

Onze contraventions

L’arrondissement de Ville-Marie dit avoir utilisé et continuer d’utiliser tous les leviers à sa disposition dans ce dossier.

Le propriétaire avait confié la démolition à une entreprise, mais il a cessé de la payer au début du mois de juillet.

L’arrondissement a délivré pas moins de 11 constats d'infraction au propriétaire pour ne pas avoir démoli ce qui reste de son bâtiment. Il a aussi écopé d’amendes totalisant 11 606 $.

Valérie Plante demande à la Ville de Montréal de terminer le travail.

L'arrondissement de Ville-Marie a indiqué qu'il envisage de réaliser les travaux qui restent à faire et d'envoyer la facture au propriétaire.

L'administration attend les résultats d'analyse afin de connaître la teneur en amiante des débris.

Avec les informations de Marc Verreault

Plus d'articles

Commentaires