Retour

Promotion pour Danault, rétrogradation pour Desharnais et Pateryn

Michel Therrien a finalement changé sa formule gagnante en vue du match de jeudi soir contre les Kings de Los Angeles. L'entraîneur du Canadien a démantelé son performant quatrième trio pour promouvoir Phillip Danault.

Un texte de Jean-Patrick Balleux

David Desharnais est quant à lui laissé de côté, tout comme le défenseur Greg Pateryn, pour offrir une chance à Sven Andrighetto et à Joel Hanley.

« On a deux jeunes qui attendent. Leur donner une chance de jouer sera une belle opportunité, croit Therrien. Andrighetto allait bien. Ce n'est pas facile de sortir [un joueur de la formation]. On a décidé que c'était David. Notre jeu de transition fait défaut depuis quelque temps. »

Le grand gagnant dans ces mouvements, c'est Danault, qui jouera au centre de Max Pacioretty, à gauche, et d'Andrew Shaw, à droite.

« Je suis très content. C'est un très bon défi. J'ai bien fait durant les 13 premiers matchs. Je dois continuer à utiliser ma vitesse, ne pas changer mon jeu et faire attention aux petits détails défensivement qui vont mener à du bon jeu offensivement », a indiqué le marqueur de trois buts et trois passes.

Desharnais conscient du problème

Desharnais et Pateryn sont restés de longues minutes pour du travail supplémentaire sur la patinoire. Même s'il ne s'est pas adressé aux médias, le Québécois avait reconnu la veille qu'il n'avait pas les points pour justifier une présence dans la formation.

Therrien n'a pas confirmé qu'il s'agit d'un message lancé aux vétérans du club, en se servant de Desharnais comme exemple. Il dit avoir discuté des problèmes de production avec son centre et a étudié des vidéos avec lui avant de prendre la décision de l'écarter.

« David est très conscient. C'est un manque de production de sa part. Il faut qu'il se concentre sur le processus pour ramasser des points. Des points, ça ne vient pas tout seul », a dit l'entraîneur, qui n'avait pas envoyé Desharnais sur la passerelle depuis le 12 novembre 2013.

Entraînement facultatif

Quatorze joueurs se sont présentés au complexe de Brossard pour un entraînement facultatif en matinée. Carey Price, Pacioretty et Shea Weber ont profité d'un congé.

Les Kings arrivent à Montréal avec une séquence de trois gains de suite et munis d'une défense étanche. Alec Martinez trône au sommet des pointeurs de l'équipe, en compagnie de Jeff Carter, avec neuf points. Le défenseur a inscrit deux buts et sept mentions d'aide.

Pendant ce temps, le Tricolore a signé deux victoires depuis la dégelée de 10-0 contre les Blue Jackets de Columbus. Mais ces gains ne font pas tant honneur à la manière qu'au résultat. Therrien, avec les changements à ses trios, souhaite améliorer le jeu de transition, l'exécution et le jeu de soutien du Tricolore. 

Carey Price sera opposé à sans doute Peter Budaj dans les filets. Il s'agira d'un retour en ville pour l'ancien gardien auxiliaire du Canadien.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards