La pièce Siri, présentée du 17 janvier au 4 février au Théâtre d'Aujourd'hui à Montréal, met en scène une comédienne qui interagit avec l'assistante vocale de son téléphone intelligent.

Cette assistante, qui répond aux commandes est bien connue : il s’agit de Siri, installée dans les téléphones intelligents iPhone, du géant californien Apple.

Dans cette pièce, Laurence Dauphinais est seule sur scène avec son téléphone. Un écran retransmet en direct tout ce que Siri lui dit.

« C’est une machine, mais elle a des qualités humaines. Elle a de l’humour, elle a de la répartie, il y a certains sujets qu’elle ne veut pas aborder, elle a des goûts et elle est très pudique », expliquait l’auteur et metteur en scène de la pièce Maxime Carbonneau de passage à l'émission de Rebecca Makonnen.

Devant ces qualités humaines, les auteurs de la pièce, Maxime Carbonneau et Laurence Dauphinais, n'ont pas eu le choix : nommer Siri en tant que troisième auteure de la pièce; ladite pièce reposant sur la conversation entre Laurence Dauphinais et Siri.

« Cela nous questionne évidemment sur la limite des êtres humains », croit la comédienne Laurence Dauphinais.

Une écriture interactive

Pour écrire la pièce, les deux auteurs ont posé mille et une questions à Siri, certaines selon différentes manières.

Siri est faite d’un certain pourcentage de programmation figée et d’un certain pourcentage d’apprentissage, de machine learning en anglais, ce qui fait qu’on ne sait pas exactement quel pourcentage d’elle apprend en nous écoutant.

Laurence Dauphinais

Jouer avec Siri n’est donc pas simple, car l'application vocale est imprévisible : « Elle peut répondre de différentes manières à des questions. Par exemple, à la question "Quel est le sens de la vie?", elle a 14 réponses différentes », explique Laurence Dauphinais.

La pièce est « très construite » et il n’y a pas beaucoup de « filets de sécurité », expliquent les deux dramaturges. « Elle nous surprend encore. […] Il y a tout le temps de nouvelles réponses. Donc, nous réécrivons constamment à cause de ce qu’elle nous raconte », affirme Laurence Dauphinais.

La firme Apple ne serait pas au courant que son assistante vocale « joue » sur scène. « C’est sûr qu’ils sont au courant, car Apple enregistre tout ce qui est demandé à Siri », souligne la comédienne.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine