Retour

Québec accorde 400 000 $ au Collège de Maisonneuve pour atténuer les tensions

Québec apportera un soutien financier de 400 000 $ au Collège de Maisonneuve, à Montréal, où sont survenus récemment plusieurs incidents liés à la radicalisation.

L'argent servira à mettre en oeuvre un projet-pilote pour « implanter des mesures d'appui au vivre-ensemble ». L'embauche de personnes-ressources qui travailleront auprès du personnel et des étudiants en fera partie.

La ministre de l'Enseignement supérieur, Hélène David, a dévoilé dimanche l'aide gouvernementale consentie, en présence du maire de Montréal, Denis Coderre.

Il y a trois semaines, le maire a rencontré la direction du Collège pour faire le point sur la situation. Il a mentionné que les discussions avaient notamment porté sur la « prévention » en lien avec la propagande du groupe armé État islamique.

Le Collège de Maisonneuve a entre autres été le site de bagarres impliquant un ou des étudiants radicalisés et a vu sa bibliothèque être le siège d'une « occupation ». Dans un autre incident, le prédicateur Adil Charkaoui a été arrêté pour voies de fait.

Rappelons que, récemment, le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence a reçu une subvention de 500 000 $ pour la prévention en milieu scolaire.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine