Retour

Québec promet des solutions à la congestion routière sur la Rive-Nord

Québec met de l'avant le transport en commun et le prolongement de routes, comme l'autoroute 19, pour régler le problème de la congestion routière. Le premier ministre promet de répondre aux demandes des maires de la Rive-Nord, mais il assure que son gouvernement compte aussi s'attaquer à cette question partout au Québec.

« Je connais la sensation d'être pris dans les bouchons. Il faut le régler de façon intelligente, avec une nette dominance du transport collectif, mais également partout il est bon de faire des segments routiers pour améliorer les choses. [...] À Laval, on va bientôt donner le coup d'envoi de [l'autoroute] 19 », assure Philippe Couillard.

Il a ajouté que le ministre des Transports, André Fortin, participera au forum sur la mobilité et le transport collectif, prévu à Laval, le 23 avril.

« On se doit d'être présents pour appuyer les maires dans cette démarche-là », soutient le ministre Fortin.

Dix-huit villes de la Rive-Nord y seront, en plus de la Société de transport de Laval et le Réseau de transport métropolitain. Le but est de proposer des solutions aux problèmes de congestion routière que connaissent la région et ses 800 000 résidents.

« C'est un enjeu quotidien de Laval, de la couronne nord, jusqu'à Saint-Jérôme, qui se rendent en ville tous les jours et qui n'ont pas forcément un système de transport en commun disponible », poursuit André Fortin.

Le premier ministre promet que plusieurs solutions seront apportées dans la Politique de mobilité durable, que son gouvernement compte déposer avant la tenue de ce forum.

Cette politique concerne toute la province. Philippe Couillard en a glissé quelques mots. « On va vouloir présenter un plan très large pour la couronne nord de Montréal, les Basses-Laurentides, la Montérégie également, explique-t-il. Pour Québec, on sait qu’il y a de la place pour un élément routier, mais ça va être également fortement axé vers le transport collectif ».

« On veut également choisir des segments routiers. On ne les élimine pas, mais il faut une solution fortement axée sur les transports collectifs », martèle-t-il.

Projet de monorail toujours là

Philippe Couillard est revenu sur l’idée de construire un monorail entre Montréal et Québec, à la demande des journalistes. Il avait déjà évoqué ce projet, lors du congrès du Parti libéral en novembre.

Le premier ministre soutient que son gouvernement compte évaluer la possibilité d'en construire un.

« On va évaluer de façon indépendante, techniquement la technologie, si elle est prête à être déployée. Si elle est prête à être déployée, sur quel type de segment elle va être la plus utile », précise-t-il.

Plus d'articles