Alexander Radulov veut faire oublier le passé. Ses errances nocturnes sont chose du passé, assure-t-il. C'est ce qu'il a dit aux médias lundi au centre d'entraînement du Canadien à Brossard.

Il est difficile d'oublier que l'ailier droit russe, aujourd'hui âgé de 30 ans, avait été suspendu par les Predators de Nashville pour avoir raté un couvre-feu durant les séries éliminatoires de 2012.

« Ce qui est arrivé est dans le passé, ça ne sert à rien de s'y attarder. Je suis plus vieux maintenant, j'ai une famille et nous sommes contents de déménager à Montréal », a affirmé le Russe aux médias. 

Quatre ans après, Radulov s'est marié et a eu un enfant. Et cette nouvelle vie de famille lui a fait prendre conscience des réalités de la vie. Mais il sait qu'à Montréal, il devra prouver qu'il a changé.

« Je sais ce que je veux maintenant, et comment y arriver, a dit Radulov au site nhl.com. Vous devez vous concentrer sur le hockey, travailler fort et être prêt à chaque match. » 

La détermination de Radulov

« Je suis prêt. Je veux prouver à tout le monde, y compris à moi-même, que je suis capable de jouer ici et d'être un bon joueur », a dit un Radulov déterminé. 

Le CH lui a offert un contrat d'un an, avec un salaire de 5,75 millions de dollars américains selon le réseau ESPN.

« Nous prenons un risque, et j'espère que ce sera payant », a dit Marc Bergevin à propos de sa décision d'engager l'attaquant russe.

Le Tricolore cherche depuis quatre ans un ailier droit capable d'améliorer son attaque. De Daniel Brière en 2013 à Alexander Semin la saison dernière, ça n'a pas fonctionné.

« Je fais confiance aux entraîneurs. Peu importe où je vais me retrouver, je vais faire le travail », a affirmé le nouveau venu. 

Il a parlé en bien de sa rencontre avec l'entraîneur-chef Michel Therrien et s'est décrit comme un joueur d'équipe.

Depuis qu'il a quitté Nashville pour retourner en Russie, Radulov a amassé 238 points, dont 78 buts, en 181 matchs dans la KHL avec le CSKA Moscou.

Et aux Jeux olympiques d'hiver de 2014, à Sotchi, il a battu tous les joueurs de la Ligue nationale. Il a été le meilleur marqueur du tournoi avec 6 points en 6 matchs, à égalité avec son coéquipier Pavel Datsyuk.

Plus d'articles

Commentaires