Le Canadien de Montréal a marqué en avantage numérique en troisième période pour vaincre les Flyers de Philadelphie 3-1, lundi, au Centre Bell.

L'attaque du Tricolore a choisi le bon moment pour sortir de sa torpeur en avantage numérique. 

Avec moins de 7 minutes à jouer en troisième période, Brendan Gallagher a dévié un tir d'Alexander Radulov pour briser une égalité de 1-1 avec son quatrième but de la saison.

Radulov avait accepté une passe de Shea Weber avant de décocher son boulet.

Le Tricolore jouait avec l'avantage d'un joueur parce que Sean Couturier était au cachot pour avoir fait trébucher Torrey Mitchell.

Ce même Radulov a conclu son extraordinaire soirée de trois points avec un but dans un filet désert.

Choisi première étoile de la rencontre, l'attaquant russe a été acclamé par les partisans qui étaient demeurés à leur siège pendant qu'il accordait une entrevue à l'analyste Marc Denis du Réseau des Sports.

Le surnom « Radu » a résonné partout dans l'amphithéâtre.

« J'en ai eu des frissons, a admis Radulov dans le vestiaire. C'est une belle sensation que d'être applaudi de la sorte. Comme je l'ai dit lorsque j'ai signé mon contrat, les partisans sont extraordinaires. C'est vraiment agréable de voir qu'ils ont été derrière nous même si nous n'avons pas toujours bien joué ce soir. Ils nous ont poussés. »

Selon Max Pacioretty, Radulov a été récompensé pour son ardeur au jeu.

« Sur le premier but, c'est grâce à ses deuxième et troisième efforts qu'il a pu redonner la rondelle à Shea à la pointe. La rondelle a roulé pour lui ce soir, mais c'était pleinement mérité parce que, dans les derniers matchs, il a travaillé avec acharnement et joué avec brio. »

L'effet Weber

En deuxième période, Weber a réussi le premier but du match.

Le défenseur a enfilé son deuxième de la saison, à 5:28, lorsque son tir de la ligne bleue a dévié sur le bâton de Brayden Schenn, des Flyers. Le gardien Steve Mason avait la vue voilée. Radulov a amorcé le jeu depuis l'arrière du filet de Mason.

Weber montre une impressionnante fiche de +8 depuis le début de la saison.

Du côté des Flyers, Sean Couturier, en début d'engagement, a eu sa chance devant Carey Price, qui ne lui a laissé aucun espace libre.

Mais les Flyers ne s'en sont pas laissé imposer. À 11:47, Jakub Voracek, après avoir été frustré par Price quelques secondes plus tôt, a redirigé un tir de Claude Giroux pour créer l'égalité 1-1 avec son troisième filet de la saison.

Quelques minutes plus tard, Tomas Plekanec, toujours à la recherche d'un premier but, a raté deux superbes occasions. Il a d'abord heurté le poteau sur un tir rapide. Puis, lors de la même séquence, la rondelle s'est retrouvée sur son bâton après avoir été déviée. Mais son tir a été arrêté in extremis par Mason.

Sans histoire

Les deux équipes se sont échangées des politesses en première période. Les dégagements et les hors-jeu ont été nombreux.

À la sixième minute, le CH s'est vu offrir un avantage numérique, mais n'a pu en profiter.

Les rôles ont été inversés à la 16e minute. Radulov a été puni pour une huitième fois en six matchs, mais sans conséquence.

Le Tricolore a eu le meilleur au chapitre des tirs au but avec neuf comparativement à six pour les Flyers, tous stoppés par Carey Price dont c'était le 450e match en 10 saisons à Montréal.

Le Britanno-Colombien a été intraitable, surtout dans les deux premières périodes, devant Wayne Simmonds, Giroux, Couturier et Brayden Schenn.

« Ce n'était pas un match facile, a déclaré Price. C'était une rencontre typique des Flyers et ils peuvent compter sur plusieurs joueurs avec une présence imposante devant le but. »

« Ç'a été un match serré, a par ailleurs analysé Mason. Les deux équipes ont eu des chances de prendre l'avance. Malheureusement, ils ont su profiter de quelques bonds ici et là. Ce sont les hauts et les bas du hockey. Ils ont trouvé le moyen de gagner. »

L'entraîneur-chef Michel Therrien a apporté un changement à sa brigade défensive en jumelant Shea Weber à Alexei Emelin.

Le Tricolore (5-0-1) n'a toujours pas subi la défaite en temps réglementaire cette saison.

Plus d'articles