Retour

Rage au volant à Longueuil : un deuxième conducteur accusé

Trois mois après un cas extrême de rage au volant qui a causé un immense bouchon de circulation sur l'autoroute 132 à Longueuil, un deuxième conducteur a été formellement accusé au palais de justice, jeudi.

Christian Brissette, 49 ans, originaire de l'Assomption, fait face à quatre chefs d'accusation : défaut d’arrêter lors d’un accident, conduite dangereuse causant des lésions, méfait ayant causé un danger réel à la vie de trois adultes et de deux enfants et méfait de plus de 5000 $ sur deux véhicules.

Il devient le coaccusé de Roberto Rego Bulhoes, 40 ans, qui avait déjà comparu en décembre dernier sous six chefs d'accusation.

Le 9 décembre 2016, M. Bulhoes aurait percuté un véhicule sur l'autoroute 40 ouest à la hauteur du boulevard Henri-Bourassa, puis un autre près de l'avenue Marien, avant de heurter un troisième véhicule, qui a été projeté sur un muret de la route 132 ouest, près du boulevard Roland-Therrien. Quatre enfant se trouvaient à bord de son véhicule

Tout aurait commencé par une dispute sur la route avec un autre automobiliste, Christian Brissette. Les deux hommes, qui ne se connaissaient pas, se seraient ensuite suivis sur la route.

M. Brissette a été remis en liberté sous conditions et sera de retour en cour le 30 avril.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les piscines d'hôtel les plus spectaculaires





Rabais de la semaine