Retour

« Rapprocher les humains des étoiles », l’objectif du nouveau directeur du Planétarium

Le Planétarium Rio Tinto Alcan a accueilli, mardi, son nouveau directeur, Olivier Hernandez. L'astrophysicien a des projets plein la tête pour transmettre sa passion de l'astronomie aux Montréalais et faire comprendre l'importance de cette science dans la vie quotidienne.

M. Hernandez a pris la relève de Pierre Lacombe, qui a été responsable de l’institution montréalaise pendant près de 30 ans.

L’ancien directeur des opérations de l’Observatoire du Mont-Mégantic et coordonnateur de l’Institut de recherche sur les exoplanètes a rencontré, mardi, sa nouvelle équipe.

« J’ai de la chance d’arriver dans une Cadillac, dans un des quatre musées d’Espace pour la vie », souligne M. Hernandez au micro d’Annie Desrochers, lors de l’émission Le 15-18.

« Espace pour la vie, c’est un musée qui attire énormément de personnes au Canada, plus de 2 millions de visiteurs par année, ce qui est énorme, explique-t-il. Et il y a un peu plus de 200 000 personnes qui viennent au Planétarium, donc c’est vraiment un bel outil. »

Pour y parvenir, il compte trouver des outils et « utiliser au maximum les performances d’immersion et de visualisation du Planétarium pour pouvoir faire comprendre aux gens l’importance qu’a l’astronomie pour l’être humain ».

Pourquoi devrait-on se rapprocher des étoiles?

« Pourquoi est-ce que Christophe Colomb est parti chercher le continent américain? Ce sont des questions d’origine fondamentales », répond M. Hernandez.

« C’est ce qui nous intéresse passionnément, nous, les astrophysiciens. C’est d’essayer de comprendre ce qui se passe au-delà de notre quotidien, […] d’aller là où c’est inexploré, d’essayer de comprendre tous ces phénomènes qui ne sont pas encore compris, pour ensuite laisser l’imagination aux hommes de déduire des applications de toutes les découvertes qu’on va faire. »

M. Hernandez aime bien se servir de l’exemple des capteurs CCD pour illustrer l’importance de l’astronomie dans la vie de tous les jours.

« Les astronomes ont été capables d’utiliser des détecteurs CCD, pour lequel un Canadien et un Américain ont [été récompensés d'un] prix Nobel dans les années 2000. Ces détecteurs CCD, il y en a partout en fait, comme sur nos téléphones cellulaires. […] C’était un détecteur qui était principalement utilisé pour l’astronomie et qui se retrouve maintenant dans notre quotidien et dont on aurait du mal à s’en passer pour pouvoir faire du FaceTime ou faire des conversations, voir, rapprocher les gens. »

Ce sont justement ces utilisations de la physique « fondamentale » qu’il désire montrer au grand public.

Selon M. Hernandez, Montréal est un « pôle principal » de la recherche en astrophysique au Canada.

Il cite en exemple la recherche sur les exoplanètes, un domaine qu’il connaît très bien.

« On a [le directeur] René Doyon et l’Institut de recherche sur les exoplanètes qui sont vraiment à la fine pointe de la recherche dans ce domaine-là. »

Il fait même une prédiction audacieuse : « Je suis persuadé que son équipe va être la première à découvrir de la vie en dehors de notre système solaire. »

Passionné d’astronomie

Le nouveau directeur du Planétarium Rio Tinto Alcan dit que son amour pour la science qui étudie les astres a commencé dès l’âge de 11 ou 12 ans.

« On m’a offert mon premier télescope, se souvient Olivier Hernandez, ma première lunette astronomique, avec une simple lentille en plastique. Avec ça, j’étais capable de voir les faces de la Lune très, très mal. Mais ça m’a donné la piqûre. »

Les livres de l’astrophysicien montréalais Hubert Reeves ont ensuite avivé cette passion et l'ont poussé vers l’astrophysique.

« Quand j’ai plongé dans la lecture d’Hubert Reeves, raconte-t-il, j’ai apprécié autant le côté poétique de la langue que ce qu’il disait au niveau scientifique. Ça m’a vraiment motivé. »

Olivier Hernandez compte désormais partager ses connaissances et transmettre sa passion avec les visiteurs de tous âges du Planétarium.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Regardez la réaction de cette fille!





Rabais de la semaine