Il n'y a absolument rien de positif à retirer du match contre les Panthers, a tranché mardi soir le capitaine du Tricolore, qui avait plutôt la mine basse après la défaite des siens 4-1 contre les Floridiens.

« C'est une excellente équipe, a déclaré un Max Pacioretty de mauvais poil, dans un vestiaire désert. Ils ont fait d'importantes transactions et ils se préparent pour les séries éliminatoires », a ajouté le capitaine.

« C'est une très bonne équipe, a répété Pacioretty lorsque questionné sur le laborieux départ du Canadien en première période.

« Les Panthers vont connaître du succès pendant de nombreuses années, car leur noyau de joueurs est très talentueux », a ajouté Pacioretty, qui serait sans doute demeuré à l'abri des journalistes s'il ne portait pas le C sur son chandail.

Mark Barberio, qui a inscrit une passe sur le but d'Alex Galchenyuk, avait pour sa part de la difficulté à s'expliquer la défaite de son équipe contre les Panthers.

« Ils avaient plus d'énergie. Peut-être qu'ils n'étaient pas contents de la façon dont ils avaient perdu hier, s'est-il aventuré à expliquer. Ils ont été meilleurs que nous. »

« Nous devons trouver une façon de mieux jouer. C'est notre travail. Nous comptons sur de jeunes joueurs qui profitent d'une occasion, et il est temps de montrer ce que nous pouvons faire, relever le jeu d'un cran et jouer avec passion », a ajouté Barberio.

De son côté, Michel Therrien a adopté un ton plutôt conciliant et a fait allusion à tous les jeunes de la formation.

« Avec autant de jeunes et de nouveaux joueurs, ça va arriver qu'il y aura un manque de coordination », a dit l'entraîneur-chef du Tricolore.

Le Bleu-blanc-rouge disputera son prochain match dans quelques heures à Buffalo contre les Sabres.

Il s'agira du cinquième et dernier duel de la saison entre la bande à Dan Bylsma et celle de Michel Therrien.

Plus d'articles

Commentaires