La municipalité de Rigaud compte augmenter sa taxe municipale d'environ 10 % notamment en raison des importantes dépenses liées aux inondations du printemps 2017. Des citoyens en colère prévoient s'y opposer lundi.

Selon le budget adopté la semaine dernière, la taxe foncière générale augmentera en 2018, de 0,07 $ par 100 $ d’évaluation, pour atteindre 0,793 $ par 100 $ d’évaluation. Donc, une maison de 200 000 $ verrait son compte de taxes augmenter d’environ 140 $.

« Après avoir réduit au maximum les dépenses de chacun des Services et après avoir regardé toutes les solutions possibles au financement des projets incontournables, nous nous sommes trouvés devant la difficile décision de hausser le taux de taxes foncières », peut-on lire dans une lettre signée par le maire Hans Gruenwald.

Selon la municipalité, les inondations ont coûté près de 300 000 $. De plus, le Bureau du rétablissement – inondations est toujours ouvert pour aider les sinistrés, entraînant des dépenses supplémentaires. « Bien que 72,3 % des coûts soient remboursés par le gouvernement du Québec, le 27,7 % des dépenses restantes doit être ajouté au budget 2018 », écrit le maire. Les coûts reliés aux inondations feront augmenter la taxe de base de près de 0,02 $ par 100 $ d'évaluation.

Le maire ajoute que la municipalité fait aussi face à une augmentation non prévue de la quote-part à la MRC de Vaudreuil-Soulanges et rappelle qu’elle a investi dans deux projets d’envergure, soit la construction d’une nouvelle caserne incendie et d’un hôtel de ville.

De plus, un montant de 46,24 $ par propriété sera ajouté pour une nouvelle collecte de matières organiques. Les propriétés desservis par les égouts devront payer de nouveau la taxe de près de 90 $ par logement, même si la municipalité avait promis l’année dernière qu’elle serait appliquée qu’une seule fois en 2017.

Enfin, la municipalité dit avoir perdu environ 100 000 $ en revenus, sans toutefois préciser pourquoi.

Citoyens indignés

Plusieurs propriétaires comptent assister à la réunion extraordinaire du conseil municipal lundi à 18 h et protester contre cette hausse de taxes, qu’ils jugent abusive.

Sandra Peining, qui est l’un des 300 sinistrés des inondations, prévoit dire haut et fort aux élus que cette hausse est « scandaleuse ».

« Je trouve qu'il est très difficile de payer mes impôts actuels. C’est beaucoup beaucoup beaucoup trop, surtout après tout ce que nous avons traversé cette année », a dit M. Peining, dans une entrevue accordée à CBC.

Le citoyen Kevin Ménard croit que quelque chose ne tourne pas rond avec cette hausse et estime que les élus utilisent les inondations comme excuse afin d'augmenter les taxes. Il savait que les inondations avaient eu des répercussions sur les finances de la ville, mais il s’attendait plutôt à une augmentation d’environ 5 % – pas le double.

« Nous comprenons qu'il y a des inondations, nous nous attendions à une petite augmentation. Mais j’ai vérifié toutes les autres villes qui ont été touchées par les inondations et personne d'autre n'a cette augmentation », a déclaré M. Ménard.

« Façon déguisée de faire payer leurs dépenses exorbitantes! », s’exclame un internaute sur un forum des citoyens de Rigaud sur Facebook.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine