Retour

Sainte-Justine transfère 154 patients dans son nouveau pavillon

L'hôpital Sainte-Justine de Montréal déménage aujourd'hui quelque 154 patients et des équipes soignantes dans son nouveau pavillon, inauguré le mois dernier.

L’opération intitulée « La grande traversée », prévue depuis longtemps, se déroule bien, affirme la PDG adjointe du CHU Sainte-Justine, Isabelle Demers.

« Les équipes sont prêtes, excitées, emballées : c’est une grande journée pour Sainte-Justine », se félicite-t-elle. Le déménagement concerne les patients tant en pédiatrie qu’en chirurgie, aux soins intensifs et en néonatalogie.

Des formations et des simulations avaient été organisées pour les équipes dans le nouvel environnement, afin de diminuer l’anxiété que pourrait susciter la transition.

La première patiente admise dans le nouvel établissement se prénomme Emma et elle n’est âgée que d’une semaine.

« À peu près le tiers de nos patients sont en incubateurs », explique l’infirmier en chef du département de néonatalogie de l’établissement, Martin Reichherzer. « Eux sont transférés très doucement étant donné qu’ils sont très fragiles. C’est pour ça que tout l’équipement les suit; le respirateur, la succion, l’oxygène, [...] les pompes à soluté, les pompes à gavage... Tout suit dans le même chariot pour que les patients ne se rendent compte de rien. »

Le père Liam, un petit garçon de deux ans transféré au cours de l’avant-midi, est heureux de le voir amené dans son nouvel environnement. « Il passe d’une chambre à 4 personnes où les autres bébés peuvent pleurer la nuit. Là, il peut vraiment se reposer toute la nuit. »

« On a un bel espace qu’on peut occuper nous aussi les parents, ajoute-t-il. On peut prendre une douche à côté de notre enfant, on peut lui donner un bain à même la chambre. Je pense que c’est un gros point. Surtout la tranquillité qui peut y avoir. Le repos fait partie de la réhabilitation. »

L'expansion du CHU Sainte-Justine a coûté 940 M$ et augmente la superficie du centre hospitalier de 65 %, malgré des compressions de 5 millions de dollars dans le budget de fonctionnement au cours de la dernière année. La direction de l’établissement continue de négocier avec le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, afin d’obtenir un budget augmenté en prévision de la première année d’exploitation du nouveau pavillon.

Le début d'une ère nouvelle pour Sainte-Justine

Le nouveau pavillon de sept étages comprend notamment des unités de soins, un bloc opératoire et 80 lits de soins intensifs en néonatalogie.

« C’est beaucoup de changements en même temps. Donc, les équipes ont vécu une bonne pression dans les derniers mois, dans les dernières années, et on a tenté de les préparer au mieux dans cette transition », explique Isabelle Demers.

Elle fait faisant référence à la surcharge de travail dont se sont plaintes des infirmières de l'établissement au cours des dernières semaines. « C’est sûr qu’aujourd’hui et dans les prochains jours, on a mis plusieurs équipes en place pour soutenir nos équipes dans ces changements-là », assure-t-elle.

La direction demande à la population d'utiliser les services d'urgence d'un autre établissement ou des cliniques du réseau de la santé, à moins d'une situation clinique instable ou majeure, et ce, jusqu'à 18 h, ce soir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Ce husky n'arrête pas d'éternuer!





Rabais de la semaine