Retour

Sainte-Justine : un coup de pouce important pour la recherche médicale

L'hôpital Sainte-Justine de Montréal fait peau neuve et déménagera l'ensemble de ses patients dans un nouveau pavillon, le 8 décembre. Comme d'autres hôpitaux universitaires, Sainte-Justine a aussi modernisé son centre de recherche, ce qui pourrait donner un nouveau souffle à la recherche médicale dans la métropole.

Un texte de Michel Marsolais

Des équipements de pointe ont été acquis pour le nouveau centre de recherche de 250 millions de dollars qui mise sur davantage de synergie entre les chercheurs. On pense que le nouvel environnement permettra d'attirer des chercheurs de calibre mondial.

« Les chercheurs de pointe ne viennent pas que pour l'argent, ils viennent pour la qualité de l'environnement de travail », explique le chercheur Daniel Sinnett, qui pense que les nouvelles installations permettront d'attirer des sommités dans certains domaines comme la recherche sur les cellules souches.

Il pense aussi que les nouvelles installations favoriseront le financement.

« C'est évident qu'une nouvelle infrastructure comme ça nous rend beaucoup plus visibles, beaucoup plus attrayants, pour la philanthropie », dit-il.

Avec la combinaison entre le centre de recherche de Sainte-Justine et les nouveaux centres de recherche du CHUM et du CUSM, on pense que Montréal pourrait offrir une masse critique permettant de devenir une plaque tournante en matière de recherche médicale universitaire.

Daniel Sinnett pense que Montréal aurait alors le potentiel de devenir l'une des villes les plus importantes au monde dans ce domaine, un peu comme Boston.

Déménagement

Entre-temps, les préparatifs continuent en prévision du déménagement de la majorité des patients dans le nouveau pavillon qui a été ouvert au public ce week-end.

Espace lumineux, chambres individuelles, équipements de pointe, etc. Rien ne semble manquer pour le confort des mères et des enfants malades. Mais une telle expansion n'est pas sans inquiéter le personnel qui se dit déjà débordé.

« Ça fait sept ans qu'on se prépare. Mais même si vous vous préparez pendant toute une vie, lorsque vous avez un tel changement, il y a toujours de l'inquiétude. Il y a toujours de la pression. Surtout dans les dernières semaines », affirme le PDG du CHU Sainte-Justine, Fabrice Brunet.

« Des formations et des simulations sont déjà organisées pour les équipes dans le nouvel environnement. On pense que de faire ces choses-là, ça diminue l'anxiété par rapport au déménagement », ajoute le directeur de la transition au CHU Sainte-Justine, Claude Fortin.

L'expansion du CHU Sainte-Justine a coûté 940 millions de dollars et augmente la superficie du centre hospitalier de 65 % malgré des compressions dans le budget de fonctionnement.

« Nous sommes en train de négocier avec le ministère [de la Santé] ce qu'on appelle le budget de l'an un, permettant de tenir compte de l'augmentation de ces surfaces », souligne Fabrice Brunet.

Plus d'articles