Retour

Sécurité à vélo : Lessard et Coderre insistent sur l'éducation

Québec et Montréal misent sur un changement de comportement pour assurer la sécurité des cyclistes sur la route, après que deux accidents graves touchant des vélos se sont produits ces derniers jours dans la métropole.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, et le nouveau ministre des Transports, Laurent Lessard, qui se rencontraient vendredi après-midi, ont dit avoir en tête une série de changements au Code de la sécurité routière.

Parmi ceux-ci ressort un renforcement des sanctions liées à l'emportiérage (lorsqu'un cycliste heurte une portière de voiture ouverte de façon subite) et l'établissement d'une distance minimale pour le dépassement des cyclistes par les automobilistes (de 1 m dans les zones de 50 km/h et moins, et de 1,5 m ,dans celles où les voitures roulent à plus de 50 km/h).

Ces deux mesures figuraient déjà dans le projet de loi 100 adopté par la procédure de bâillon à la dernière journée de la dernière session parlementaire le 10 juin.

Denis Coderre a proposé d'aller plus loin, en autorisant les cyclistes à traverser la route aux feux de circulation en même temps que les piétons. Il souhaite également avoir le contrôle des radars photo sur son territoire afin de mieux cibler les endroits où les risques d'accident sont plus élevés.

M. Lessard, lui, a expliqué que la réforme de la sécurité routière suivait son cours, et que des changements y seraient apportés d'ici le printemps, mais n'a pas fourni davantage de détails vendredi.

Chacun est responsable

Le ministre des Transports a appelé à la vigilance de chaque utilisateur de la route, rappelant qu'il revient d'abord et avant tout aux individus d'assurer leur propre sécurité. « Il y en a des deux côtés à faire de l'éducation », a-t-il admis.

« On peut avoir le meilleur règlement du monde, mais si vous n'avez pas de cohabitation, et un problème d'éducation. C'est l'affaire de tous. Et il faut protéger le plus vulnérable », a acquiescé Denis Coderre au terme de leur première rencontre officielle.

D'autres dossiers dans la mire

Les deux hommes se sont aussi entendus pour visiter ensemble de grands chantiers de construction à Montréal, pour mieux comprendre leurs conséquences sur la circulation.

M. Coderre a d'ailleurs évoqué la possibilité de barrer l'accès aux camions à certaines routes pour désengorger le réseau routier montréalais, en plus de légiférer sur les heures de livraison des marchandises.

MM. Lessard et Coderre ont aussi abordé le prolongement de la ligne bleue du métro de Montréal, sans faire d'annonce précise. Ils disent en outre s'être consultés sur le projet pilote encadrant l'industrie du taxi, et plus spécifiquement le service Uber, qui entrera en vigueur le 8 septembre prochain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine