Ce qu'on soupçonnait vendredi a été confirmé : Alexander Semin réintègre la formation samedi soir contre l'Avalanche du Colorado après avoir été laissé de côté pendant sept matchs.

Un texte de Diane Sauvé

Il retrouvera fort probablement Alex Galchenyuk et Lars Eller avec qui il a amorcé la saison. Mais l'entraînement optionnel de samedi n'a pu le confirmer.

Semin compte un but et deux passes à ses dix premiers matchs cette saison.

« Semin a un bon tir et une bonne dégaine, observe Brendan Gallagher. Nos rivaux devront s'en inquiéter. Il est excité de revenir; il veut contribuer. Semin est un bon joueur dans la Ligue depuis longtemps. Nous sommes heureux de le retrouver. »

C'est l'attaquant Paul Byron (deux buts et une passe en sept matchs ) qui sera laissé de côté.

Par ailleurs, le Canadien a fait savoir qu'Alexei Emelin ratera la rencontre en raison d'une blessure au bas du corps.

Mais le malheur de l'un fait le bonheur de l'autre. Greg Pateryn disputera un tout premier match cette saison. Il sera jumelé à Tom Gilbert.

« Rester à l'écart est aussi difficile mentalement que physiquement. Dès que tu doutes de tes capacités, tu t'attires des problèmes. Il faut juste me rappeler ce qui m'a mené ici, ce qu'on veut de moi. »

Pateryn a disputé trois matchs avec les IceCaps de St-Jean (Terre-Neuve-et-Labrador) au début du mois à des fins de reconditionnement. Il veut s'investir rapidement dans le match et surtout ne pas se compliquer la vie. 

« Mon jeu est déjà simple, il faut qu'il le soit encore plus ce soir. » 

Pateryn avait disputé 17 matchs lors de la dernière campagne. Il avait également pris part à sept rencontres éliminatoires sous l'uniforme Bleu-blanc-rouge.

Formation probable du Tricolore ce soir contre l'Avalanche

Carey Price patine

Et il y a de l'espoir pour Carey Price. Il a enfilé les patins, samedi matin, au Complexe sportif Bell de Brossard. Le gardien a patiné en solitaire durant une quinzaine de minutes, une première depuis le 29 octobre.

Le joueur par excellence de la Ligue nationale de hockey (LNH) est actuellement incommodé par une blessure au bas du corps.

Pendant son absence, Mike Condon s'est dressé devant la cage du Canadien (13-2-2). L'Américain de 25 ans a maintenu un rendement de 4-0-2 avec une moyenne de buts alloués de 1,81.

Condon effectuera d'ailleurs un septième départ d'affilée samedi soir contre l'Avalanche (6-9-1).

La troupe de l'entraîneur-chef Patrick Roy pointe au 7e et dernier échelon de la Division centrale de l'Association de l'ouest.

Seulement trois formations du circuit Bettman, soit les Oilers d'Edmonton (6-11-0), les Maple Leafs de Toronto (4-8-4) et les Blue Jackets de Columbus (5-12-0), ont récolté moins de points au classement que l'Avalanche.

L'Avalanche sera privée de son capitaine, Gabriel Landeskog (5 buts, 7 passes ), suspendu pour deux matchs en raison de son geste à l'endroit de Brad Marchand, des Bruins de Boston, mercredi.

En hommage aux victimes

Par ailleurs, le Canadien de Montréal rendra hommage à son tour aux victimes des attentats de Paris avant la rencontre de samedi soir au Centre Bell. 

Brendan Gallagher, comme un peu tout le monde, a passé la journée d'hier à regarder les nombreux reportages. 

« Personne n'aime voir ces tragédies se produire. La chose à faire, c'est de se regrouper et d'apporter notre aide autant que possible. Quand tu vois un événement du genre se produire lors d'un match de soccer, relié au sport, ça fait peur. Mais somme toute, nous vivons dans un monde magnifique », a-t-il dit.

« La plupart du temps, nous nous préoccupons des autres. Voici un exemple où certains n'agissent pas humainement. Des mesures seront prises pour que ce soit réglé. Tout le monde envoie ses pensées et prières aux gens à Paris qui traversent des moments terribles. Et je ne suis pas différent des autres. Mes pensées sont avec eux. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine