L'aventure de Mikhail Sergachev dans la Ligue nationale de hockey a pris fin. Le Canadien de Montréal a annoncé son renvoi aux Spitfires de Windsor dans la Ligue junior de l'Ontario.

Choix de premier tour du CH au dernier repêchage (9e au total), le défenseur de 18 ans a disputé trois matchs dans la LNH sans toutefois récolter de point. Il avait été laissé de côté pour les cinq dernières rencontres.

Dans un point de presse tenu en début d'après-midi, le directeur général Marc Bergevin s'est dit convaincu que Sergachev avait beaucoup appris durant les trois matchs qu'il a disputés, en plus de côtoyer les professionnels. « Il a encore cependant beaucoup de choses à améliorer, notamment en terme de vitesse d'exécution », a indiqué le patron.

Bergevin a ajouté que le plan initial de le garder à Montréal pour un mois avait été respecté.

« Notre alignement est très solide en ce moment. Il (Sergachev) a besoin de jouer, et le fait de retourner à Windsor pour un an sera très bon pour lui. Il aurait pu jouer avec nous s'il y avait eu une autre blessure à un défenseur. »

Sergachev s'attendait pour sa part à être rétrogradé, même s'il est déçu de la tournure des événements. Et il n'a eu besoin de personne, ajoute-t-il, pour constater son manque de vitesse.

Bergevin a aussi affirmé avoir vu Sergachev tenter de modifier son jeu pour rester à Montréal. Le directeur général explique aussi que Sergachev, habitué à jouer une trentaine de minutes dans les rangs juniors, dosait ses efforts sans raison avec le CH. Il souhaite clairement que le jeune homme joue comme il en est capable, ce qu'il pourra faire avec les Spitfires.

Sergachev veut, pour sa part, améliorer sa vitesse dans les tournois de la Coupe Memorial et des mondiaux juniors. 

Si le Russe avait joué plus de neuf matchs avec le grand club cette saison, il aurait pu se prévaloir de son autonomie complète plus rapidement dans sa carrière.

Plus d'articles