Retour

Serge Denoncourt choisit ses Roméo et Juliette

Les comédiens Philippe Thibault-Denis et Marianne Fortier interpréteront Roméo et Juliette cet été, dans une coproduction du Théâtre du Nouveau Monde et du Festival Juste pour rire.

Un texte de Valerie-Micaela Bain

La distribution inclut une vingtaine d'acteurs, dont Debbie Lynch-White, Catherine Proulx-Lemay, Jean-François Pichette et Benoît McGinnis.

Le metteur en scène Serge Denoncourt rêvait de monter la pièce depuis la première fois qu'il a vu le Roméo et Juliette du réalisateur italien Franco Zeffirelli quand il n'avait que 12 ans.

De plus, 2016 marque le 400e anniversaire de la mort de William Shakespeare.

Contrairement à l'oeuvre originale dont l'action se situe à la Renaissance, la pièce se déroulera en 1937 à Vérone, en Italie, pendant la montée du fascisme et des milices des chemises noires. Serge Denoncourt avait envie d'une histoire d'amour sur fond d'extrême droite parce que « l'amour existe toujours et l'extrême droite aussi ».

Lorsque la chimie opère

Philippe Thibault-Denis et Marianne Fortier n'étaient pas pressentis pour obtenir les premiers rôles. En effet, Serge Denoncourt donnait peu de chances à la jeune femme de remporter les auditions. Marianne Fortier, qu'on a vue dans Aurore et Pour Sarah, n'avait aucune expérience au théâtre. Quant à Philippe Thibault-Denis, le metteur en scène ne le voyait tout simplement pas en Roméo, lui qui avait interprété d'Artagnan dans Les trois mousquetaires l'été dernier au TNM.

Le défi : trouver non pas un bon Roméo et une bonne Juliette, mais bien le couple parfait. Après avoir mené une soixantaine d'auditions, Serge Denoncourt a enfin arrêté son choix : « Il fallait que je trouve un couple qui ait une chimie à la base, que sur scène leur lumière blend et qu'ils nous donnent envie de tomber amoureux. »

Les jeunes acteurs espèrent que le public, peu importe l'âge, se souviendra de ses premières amours en voyant la pièce.

Un hommage à François Barbeau

En assistant à Roméo et Juliette, le public admirera pour la dernière fois le travail du regretté scénographe François Barbeau, mort le 25 janvier. La veille de sa mort, il travaillait encore sur les maquettes des costumes de la pièce.

Serge Denoncourt, son ami et collaborateur depuis 25 ans, lui rendra aussi hommage durant la scène du bal masqué de la pièce. Les acteurs porteront des costumes que François Barbeau a créés au cours de sa prolifique carrière.

La pièce Roméo et Juliette sera présentée du 21 juillet au 18 août au Théâtre du Nouveau Monde.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine